Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Ven 21 Sep 2018
Sam 22 Sep 2018
Dim 23 Sep 2018
Lun 24 Sep 2018
Mar 25 Sep 2018
Mer 26 Sep 2018
Jeu 27 Sep 2018
 paille et blason
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Techniques et enseignements
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageMer 22-03-2017, 16:31
Répondre en citant

C’est toujours le même problème, les références liées à la cible qui note comme à l’école de 1 à 10 !

Alors, faire de la paille ???
La solution durable, c’est de tirer avec le dos pour passer le clicker (et même sans clicker) et avoir ces quelques secondes ou l’équilibre des épaules, donc des forces, qui permettent d’avoir le moment magique ou « tout tient tout seul », mais cela c’est du boulot !!!

Alors, la plupart des tireurs, et pas seulement les tireurs à l’arc, ont le même problème, ce viseur qui bouge, alors on retient son tir et la flèche facile à tirer ne l’est plus…

Je pense qu’il y a une meilleure solution, plutôt que de bricoler son blason, ou le fuir, c’est de retrouver une image de visée calme. Très simple, il suffit d’enlever un tout petit truc, le grain d’orge au milieu du tunnel, et cercler au noir, c’est la « couleur » la plus facile à utiliser sur une cible anglaise !

Un très gros cerclage donne l’impression que l’on bouge moins, mais c’est une illusion, simplement le cerveau ne rentre pas en panique pendant les quelques secondes d’apnée, et le geste qui passe normalement sans blason, passe à un plus fort pourcentage même avec le blason, et le groupement devient proche d’un tir sans blason !

Au moins en situation, on continue de tirer de la même façon, à l’entrainement et en concours.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
valarcHors ligneniveau 2
Arme(s): Bowtech Captain

MessageMer 22-03-2017, 21:06
Répondre en citant

zseth a écrit:
valarc a écrit:
je comprend moins le 8 et le 2 couleurs, parce que sur un blason retourné il y a quel le blanc non ?

Parce que dans cet exercice on ne retourne pas le blason on prends le centre de la cible, et le 8 (ou 8.5) permet d'avoir deux couleurs en visuel

du coup tu fait comment ? tu découpe le jaune du blason ? ou au contraire tu découpe après le 8 en laissant que l'intérieur ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
valarcHors ligneniveau 2
Arme(s): Bowtech Captain

MessageMer 22-03-2017, 21:09
Répondre en citant

E=cap a écrit:
C’est toujours le même problème, les références liées à la cible qui note comme à l’école de 1 à 10 !

Alors, faire de la paille ???
La solution durable, c’est de tirer avec le dos pour passer le clicker (et même sans clicker) et avoir ces quelques secondes ou l’équilibre des épaules, donc des forces, qui permettent d’avoir le moment magique ou « tout tient tout seul », mais cela c’est du boulot !!!

Alors, la plupart des tireurs, et pas seulement les tireurs à l’arc, ont le même problème, ce viseur qui bouge, alors on retient son tir et la flèche facile à tirer ne l’est plus…

Je pense qu’il y a une meilleure solution, plutôt que de bricoler son blason, ou le fuir, c’est de retrouver une image de visée calme. Très simple, il suffit d’enlever un tout petit truc, le grain d’orge au milieu du tunnel, et cercler au noir, c’est la « couleur » la plus facile à utiliser sur une cible anglaise !

Un très gros cerclage donne l’impression que l’on bouge moins, mais c’est une illusion, simplement le cerveau ne rentre pas en panique pendant les quelques secondes d’apnée, et le geste qui passe normalement sans blason, passe à un plus fort pourcentage même avec le blason, et le groupement devient proche d’un tir sans blason !

Au moins en situation, on continue de tirer de la même façon, à l’entrainement et en concours.

du coup tu utilise 2 verres ? un avec le grain et l'autre sans ? ou a chaque fois du l'enlève ? ou tu ne l'utilise plus du tout ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageMer 22-03-2017, 21:40
Répondre en citant

Je fabrique mes œilletons, donc j’ai pas mal de choix.

Pour ne plus être tenté de « trop » viser, je tire avec un simple tunnel, le seul intérêt du grain d’orge, c’est lorsqu’il y a du vent et qu’il faut contre viser. Sans grain d’orge, l’habitude fait que l’on est souvent piégé car les cercles finissent par s’aligner naturellement, lorsque cela souffle vraiment, le temps de tir s’allonge automatiquement. Avec un grain d’orge, on peut limiter les dégâts, en quittant le cerclage et en pointant seulement.

Contre viser est toujours mieux que de bouger sans arrêt le viseur, au bout d’un moment, il a une perte de confiance, on ne sait plus si c’est le geste, le vent ou le viseur qui mettent les flèches hors zone !
Mais, avec ou sans grain d’orge tout dépend du niveau de tir et de la confiance que l’on a !

Si l’équilibre est là, il est aussi agréable de déposer calmement le grain d’orge au centre de la cible.

Mais en cas de difficulté, il vaut mieux ne plus se bloquer à cause de la visée, et dérouler souplement son geste, c’est pour cela que le cerclage au noir permet d’évoluer.

En tir à l’arc et dans toutes les disciplines de tir, il n’y a rien de figé, chaque situation a une solution, une fois l’obstacle passé, essayer autre chose fait partie du jeu…

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
zsethHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Morsang
Arme(s): Classique

MessageJeu 23-03-2017, 8:47
Répondre en citant

Laurent Tiko a écrit:
zseth a écrit:
Parce que dans cet exercice on ne retourne pas le blason on prends le centre de la cible, et le 8 (ou 8.5) permet d'avoir deux couleurs en visuel

Pourquoi 2 couleurs ?


Parce que je cercle et que du jaune sur de la paille n'apporte pas suffisement de contraste pour la visée.
En revanche je cercle au rouge, en fita et en salle (y'a pas le noir sur trispot E=cap . Wink )

_________________
La Flèche a déjà atteint sa cible avant d'avoir laissé l'arc. (Proverbe Zen)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageJeu 23-03-2017, 9:03
Répondre en citant

C'est vrai, et c'est bien là le problème, il existe des trispots ou le bleu est remplacé par du noir, pour l'arbalète. Mais cela reste un cerclage assez serré, c’est pour cela que je fais mes tournois sur blason de 40 cm, pour les championnats avec duels et trispot obligatoire, le grain d’orge devient alors utile.

De toute façon, c’est une question de confiance, de stabilité et d’équilibre des forces, quand tout va bien, n’importe quel œilleton fonctionne, mais il est plus naturel et facile, d’aligner des cercles les uns sur les autres, au final ça bouge de la même façon, mais au moins en cerclant on ose plus passer son geste dans un délai raisonnable et avec moins de blocages.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
HeyrtzHors ligneniveau 3
Age: 32

MessageJeu 23-03-2017, 9:18
Répondre en citant

E=cap a écrit:

La solution durable, c’est de tirer avec le dos pour passer le clicker (et même sans clicker) et avoir ces quelques secondes ou l’équilibre des épaules, donc des forces, qui permettent d’avoir le moment magique ou « tout tient tout seul », mais cela c’est du boulot !!!


Elles sont encore peu nombreuses ces flèches ci mais je suis d'accord avec toi sur le terme employé : magique tout simplement. Ces quelques secondes ou tout semble d'une facilité déconcertante, ou l'effort physique nécessaire parait "nul", le temps comme suspendu et à l'instant ou les doigts laissent échapper la corde on sait instantanément que la flèche sera dedans. C'est du boulot mais la récompense est à la hauteur. J'approche doucement des 600 fixé comme objectif de la saison en extérieur mais j'identifie maintenant clairement les mauvaises flèches : tirées avec le bras et non le dos.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Arme(s): classique

MessageJeu 23-03-2017, 11:59
Répondre en citant

zseth a écrit:
Parce que je cercle et que du jaune sur de la paille n'apporte pas suffisement de contraste pour la visée.
En revanche je cercle au rouge, en fita et en salle (y'a pas le noir sur trispot E=cap . Wink )

Oui mais pourquoi, pourquoi, pourquoi ??? Wink

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 53
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageMar 28-03-2017, 10:18
Répondre en citant

valarc a écrit:
Bonjour,

je m'interroge.
quand je tire sur paille mes volées sont bien groupé par contre dés que je tire sur tripot, je suis systématiquement plutôt a gauche en haut et éparpillé et se quelque soit le réglage de mon viseur !
avez-vous des idées qui pour expliqué cela ?


La différence, c'est sans doute qu'avec le blason ton attention passe de la technique au résultat.
Il y a fort a parier que tu regardes où tes flèches arrivent.
Si en salle tu les vois arriver en cible, c'est qu'involontairement, tu détruit la dernière partie technique de ton tir pour les voir voler.

Quel est le temps de vol d'une flècvhe à 18 m ?

si tu es capbale de finir proprement ton geste, tu n'auras pas le temps d'écarter cet arc qui te gène pour les voir voler...
A l'inverse, si tu les vois voler, c'est que tu prépares ce décallage d'arc bien en amont et que tu commences même à le décaler avant même de lâcher ta flèche.

En fait c'est la cible qu'il ne faudrait pas quitter des yeux (même après avoir lâché la flèche ), donc essayer de re-chopper le centre du jaune le plus vite possible après la décoche.

Question, as-tu essayé de finir ton geste en fermant les yeux : à 10/15 m , tu fermes les yeux pour passer le clicker et tu ne les ré-ouvre qu'après que ton arc ait fini sa bascule pour arriver à son point f'arrivée habituel.

Si le groupement se resserre, tu tiens un axe de travail.

Autre piste de travail si celà ne vient pas de là : ta tête tourne-t-elle sur son axe vertical pour passer le clicker quand tu tires avec blason ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 53
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageMar 28-03-2017, 10:24
Répondre en citant

valarc a écrit:
E=cap a écrit:
C’est toujours le même problème, les références liées à la cible qui note comme à l’école de 1 à 10 !

Alors, faire de la paille ???
La solution durable, c’est de tirer avec le dos pour passer le clicker (et même sans clicker) et avoir ces quelques secondes ou l’équilibre des épaules, donc des forces, qui permettent d’avoir le moment magique ou « tout tient tout seul », mais cela c’est du boulot !!!

Alors, la plupart des tireurs, et pas seulement les tireurs à l’arc, ont le même problème, ce viseur qui bouge, alors on retient son tir et la flèche facile à tirer ne l’est plus…

Je pense qu’il y a une meilleure solution, plutôt que de bricoler son blason, ou le fuir, c’est de retrouver une image de visée calme. Très simple, il suffit d’enlever un tout petit truc, le grain d’orge au milieu du tunnel, et cercler au noir, c’est la « couleur » la plus facile à utiliser sur une cible anglaise !

Un très gros cerclage donne l’impression que l’on bouge moins, mais c’est une illusion, simplement le cerveau ne rentre pas en panique pendant les quelques secondes d’apnée, et le geste qui passe normalement sans blason, passe à un plus fort pourcentage même avec le blason, et le groupement devient proche d’un tir sans blason !

Au moins en situation, on continue de tirer de la même façon, à l’entrainement et en concours.

du coup tu utilise 2 verres ? un avec le grain et l'autre sans ? ou a chaque fois du l'enlève ? ou tu ne l'utilise plus du tout ?

Avec ce shibuya, on peut facilement retirer le grain d'orge qui est monté avec une simple lame.


http://images.lancasterarchery.com/media/catalog/product/cache/1/image/13db83bec1fbd986744c31150a1b2502/3/9/3950004_1.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 53
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageMar 28-03-2017, 10:41
Répondre en citant

E=cap a écrit:
Je fabrique mes œilletons, donc j’ai pas mal de choix.

Pour ne plus être tenté de « trop » viser, je tire avec un simple tunnel, le seul intérêt du grain d’orge, c’est lorsqu’il y a du vent et qu’il faut contre viser. Sans grain d’orge, l’habitude fait que l’on est souvent piégé car les cercles finissent par s’aligner naturellement, lorsque cela souffle vraiment, le temps de tir s’allonge automatiquement. Avec un grain d’orge, on peut limiter les dégâts, en quittant le cerclage et en pointant seulement.

Contre viser est toujours mieux que de bouger sans arrêt le viseur, au bout d’un moment, il a une perte de confiance, on ne sait plus si c’est le geste, le vent ou le viseur qui mettent les flèches hors zone !
Mais, avec ou sans grain d’orge tout dépend du niveau de tir et de la confiance que l’on a !

Si l’équilibre est là, il est aussi agréable de déposer calmement le grain d’orge au centre de la cible.

Mais en cas de difficulté, il vaut mieux ne plus se bloquer à cause de la visée, et dérouler souplement son geste, c’est pour cela que le cerclage au noir permet d’évoluer.

En tir à l’arc et dans toutes les disciplines de tir, il n’y a rien de figé, chaque situation a une solution, une fois l’obstacle passé, essayer autre chose fait partie du jeu…


Je pense également que la stabilité est plus importante que la visée....

ce que beaucoup appellent viser, c'est amener le viseur dans le centre de la cible et peut importe comment il le font.
Pour moi, il faut déjà établir une ligne stabilité. stabliité dans un mouvement et non dans un arret de traction.
que cette ligne de stabilité en mouvement ne soit pas en alignement avec la cible n'est pas le problème pour le moment, il faut déjà passer par sa construction. (alignement des segments, placement basses des épaules, équilibrer traction et poussée etc etc, on connait les principes....)

Une fois que l'on a construit cette ligne de stabilité en mouvement, il va falloir l'aligner avec le centre de la cible et c'est là que beaucoup se plantent :
Ils se servent de leur main pour déplacer la poignée (exemple vers la droite) pour amener le viseur dans le jaune.

Là, adieu la stabilité car la ligne d'équilibre est rompue (dans notre cas, le viseur veut se sauver encore plus à droite, on est obligé de contrer cette tendance par une contratction musculaire latérale qui sera tro ou trop peu importante (la résistante est faible car il n'y a que peu de forces normalement dans cet axe...)
Le viseur va faire ses allez retours nous sortant du reste de la technique en apportant d'autres défauts, adieu l'état de grace...

Non pour amener le viseur dans le jaune, c'est l'ensemble du haut du corps qui doit travailler d'un seul bloc pour conserver la ligne d'équilibre dans le jaune.

Autre avantage, les mouvements seront plus doux, sans accoups et plus faciles à maitriser.

Un seul mot d'ordre, cherchez votre ligne d'équilibre !! (et en mouvement svp !!) Wink Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
MikiHors ligneniveau 3
Age: 25
Arme(s): Arc classique

MessageMar 04-04-2017, 21:21
Répondre en citant

...

Dernière édition par Miki le Dim 04-06-2017, 21:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
jcboHors ligneniveau 4
Age: 71
Arme(s): Classique

MessageMar 04-04-2017, 23:37
Répondre en citant

Bonsoir,

C'est sûr que tirer "les yeux fermés", sans viser, permet de bien grouper.
Dans l'herbe ou la cible d'à coté .....
C'est un choix Laughing

_________________
Cordialement
Jean Claude
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail 
gilles092Hors ligneniveau 3
Arme(s): poulies

MessageMer 05-04-2017, 6:47
Répondre en citant

la paille c'est bien pour dégourdir les muscles avant un tir et travailler les sensations, c'est tout.
Celui qui fait de la paille pour échapper au "target panic" se trompe, car il faudra bien y venir au .... "jaune" à un moment ou un autre
Alors pour gagner temps, si c'est juste une peur du jaune, évitez la paille, ça ne sert à rien.
Mieux vaut travailler dans sa "zone de réussite" avec un gros blason de près, puis s'éloigner un peu, puis diminuer la taille du blason, ce sera beaucoup plus efficace pour laver le cerveau de cette peur de ne pas réussir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Techniques et enseignements Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com