Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Jeu 17 Oct 2019
Ven 18 Oct 2019
Sam 19 Oct 2019
Dim 20 Oct 2019
Lun 21 Oct 2019
Mar 22 Oct 2019
Mer 23 Oct 2019
 Un an après, on en est où du projet fédéral de former à l'INSEP une athlète issue du haut niveau d'un autre sport ?
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Les archers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
doumeniveau 7
Avatar

MessageMar 10-09-2013, 21:05
Répondre en citant

Eté 2012 Damien nous mettait au courant d'un projet fédéral piloté par Sébastien Tabard. Le projet consistait (pas besoin de revenir sur le pourquoi du comment) à faire intégrer à l'INSEP une athlète de haut niveau provenant d'une autre discipline sportive, et ce pour la former de A à Z directement à l'INSEP, objectif les JO 2016.

Depuis silence radio sur les canaux de comm officiels, aucune nouvelle de "fantômette".

Le projet est toujours en cours ?

_________________
Aussi longtemps que vous êtes honnête avec vous-même et que vous savez que vous donnez le maximum sur chaque flèche, vous n'aurez jamais à vous demander 'que se passerait-il si ...', car vous savez déjà 'ce qui se passe quand ...'
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
JMGHors ligneniveau 6
Avatar
Age: 51
les archers de Saint Jean de Braye
Arme(s): un arc, quel qu'il soit

MessageMer 11-09-2013, 7:15
Répondre en citant

c'est dans 3 ans, je m'en irais, j'entends le loup et le renard...

j'entends le loup, le renard et la belette....























ok, je suis parti très loin..... Laughing

_________________
espace, frontière de l'infini !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Arme(s): classique

MessageJeu 12-09-2013, 7:54
Répondre en citant

Elle sera pas à la coupe du Monde ... pour couper les citrons ? Objectif: le jaune ! Laughing
dehors

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
boulet von 88Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 51
BRIGNAIS
Arme(s): Classique

MessageJeu 12-09-2013, 10:16
Répondre en citant

Je pense qu'il ne faut pas tirer sur l'ambulance.


Confused Laughing Confused Laughing Confused Laughing Confused Laughing Confused Laughing Confused Laughing

_________________
Pro Staff BV88 Bier
Ce jour heureux est plein d allégresse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
vbjolebabHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 28
Torpes
Arme(s): Classique - Poulies

MessageJeu 12-09-2013, 10:46
Répondre en citant

Laurent Tiko a écrit:
Elle sera pas à la coupe du Monde ... pour couper les citrons ? Objectif: le jaune ! Laughing
dehors

Généralement un jaune c'est pas du citron
Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 56
Arme(s): poulies

MessageVen 13-09-2013, 10:58
Répondre en citant

On n'a pas de nouvelles des athlètes contactées ? Peut-être sont elles mortes ? (de rire)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 55
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageVen 13-09-2013, 11:11
Répondre en citant

L’idée pouvait être bonne, mais avec tous les champions que j’ai vu passé, c’est toujours un caractère et des habilités exceptionnels qui font un grand champion. Sur des milliers d’anciens sportifs de haut niveau, le système aurait pu fonctionner, mais avant tout, il faudrait être sûr que nous ayons des gurus qui savent exactement comment faire fonctionner un tireur à l’arc hyper performant. Si je ne me trompe pas, même les meilleurs entraineurs que nous avons eu en France, n’ont réussi qu’avec des tireurs ayant déjà bien fait leur preuve, à un certain niveau, après pour avoir le droit de se battre à très haut niveau, il faut passer par leur structure, laissant croire que c’est « l’entraineur » qui les a poussé vers les médailles. Un entraineur est un facilitateur, si l’athlète est intelligeant, il n’a pas besoin d’un garde chiourme pour s’entrainer durement, la relation de confiance avec l’entraineur donnant un plus à haut niveau, mais il faut que la sauce prenne entre l’athlète et l’entraineur et même avec un professionnel, il y a des incompatibilités de caractères qui détruisent la relation ou alors c’est de l’hypocrisie et cela ne va jamais bien loin.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
COACHBEARHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 64
Brienon La Sentinelle
Arme(s): cl ou ap ou arc chasse

MessageMar 17-09-2013, 12:35
Répondre en citant

Trop imprégné de la mauvaise expérience vécue E= Cap!! Sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 55
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageMar 17-09-2013, 14:28
Répondre en citant

COACHBEAR a écrit:
Trop imprégné de la mauvaise expérience vécue E= Cap!


Non, ce n’est qu’un constat !
Regardes, même avec les tireurs étrangers, je ne parle pas des coréens, c’est un entonnoir à talent organisé comme chez nous au tennis ou au foot, mais nous voyons bien que les mêmes athlètes sont dans les équipes parfois pendant 20 ans et même plus.

Si les entraineurs, que j’appelle les gurus, avaient tant de talent à former des tireurs de très haut niveau, le turn over serait beaucoup plus important. Nous ne récoltons peut être pas le travail réalisé par les clubs, car beaucoup de tireurs d’exceptions, réalisent, qu’il vaut mieux faire des études et avoir un bon travail, pour construire une vie normal, plutôt que de passer leurs vies à l’Insep en attendant de ne même pas être remercié et abandonné à leur triste sort, et là je parle de 95 % des athlètes qui ont dédié leur jeunesse et une partie de leur vie à tenter d’atteindre plus haut sommets. Je n’ai pas d’amertume, je n’ai jamais eu ce talent là, mais je ne connais pas d’entraineur capable de prendre un sportif au hasard même très motivé et de l’emmener vers les plus hautes marches. Bien sur tu vas me dire qu’untel ou untel, entraineur de club a formé tel ou tel champion, mais c’est comme gagner au loto, pourquoi alors, il n’en a pas formé plusieurs ?

Pour moi, il y a une aptitude au départ, et même un Usain Bolt n’aura pas ce talent là, très spécifique, puis un grand travail, une grande motivation à la limite de l’acharnement, et l’entraineur qui aura seulement donnée les bonnes bases, bases qu’un athlète malin pourrait trouver maintenant sur Internet, comme cet athlète Kényan, Julius Yego, qui a appris le lancé du javelot avec Youtube, mais un bon entraineur de club sera un facilitateur et fera gagner du temps au tireur, et ensuite si les performances arrivent au-delà des attentes, il pourra par la relation donner et construire la confiance à son poulain.

Je ne conteste pas que des entraineurs ont des plus par rapport à d’autres, mais je ne pense pas qu’un seul ait tous les leviers pour former des bataillons d’archers de haut niveau. Même le fameux Monsieur Lee, récupère les meilleurs avant de les emmener plus loin, il n’a pas formé de grands champions au US en partant de rien…


Dernière édition par E=cap le Mer 18-09-2013, 7:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Arme(s): classique

MessageMar 17-09-2013, 18:52
Répondre en citant

E=cap a écrit:
Même le fameux Monsieur Lee, récupère les meilleurs avant de les emmener plus loin, il n’a pas formé de grands champions au US en partant de rien…

Pas encore mais ca bosse dur à Chula Vista... Wink

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 55
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageMer 18-09-2013, 21:45
Répondre en citant

Il y a quand même une certitude, aux US, il y a 3 millions de pratiquants au moins occasionnel qui touchent un arc, peu importe le type d’arc, et encore, mes références datent peut être un peu, cela fait quand même un sacré vivier, même s’ils n’ont pas forcément les mêmes structures que nous en France, et que les distances à parcourir sont multipliées par 5 pour faire un « petit » concours donc ce n’est pas la même base et pourtant, ils n’ont pas 200 tireurs capables de faire 1200 points sur un Fita 4D et nous ne sommes que 70 000 licenciés. Les coréens ont environ 200 fois moins de licenciés et ont 100 tireurs capables de faire 1300 points sur un Fita 4D. La formation et la structure des pays ou des fédérations permettent donc d’avoir ou non des grands champions, mais la différence, c’est que le tir à l’arc en Corée est un ascenseur social et un sport pratiqué de façon professionnel. Réussir en tir à l’arc, leur permet de vivre correctement, même sans être forcément en équipe nationale. Donc KSL, ne manque pas de cobaye pour prouver qu’il est le meilleur entraineur au monde, et pourtant, ils ne sont qu’une petite dizaine à pouvoir postuler pour représenter les USA, devenir champion Olympique de tir à l’arc aux US, et pourtant sans KSL, ils ont eu leur lot de grands champions, ne garantit pas un revenu à vie et voici la plus belle brochette qu’ils ont eu, 4 champions et 5 titres :

Faire partie d’un pays où il y a une structure, des clubs avec des entraineurs diplômés donnent plus de chance de trouver la perle rare et de lui donner les bases pour réussir, mais il y a des exceptions, comme Malcolm Todd archer d’Afrique du Sud qui a été un des premiers archers au monde à passer, 10 ans avant les français, la barre mythique à l’époque des 1300 points en 1979 et il tire toujours à l’arc à plus de 70 ans et il reste toujours près des 1200 points :

Par contre, je ne renie pas l’environnement familiale, social, la filiation, un gamin qui va baigner dans le tir à l’arc tout petit, a naturellement plus de chance de devenir un champion de tir à l’arc, même si ses parents ne sont pas de grands champions. Et ce n’est pas génétique, mais c’est plutôt un conditionnement, et le rôle de l’entraineur sera seulement de le guider car autant de caractères et de morphologies, autant d’adaptation, les 11 champions olympiques depuis 1972 n’ont pas du tout la même technique, il n’y a donc pas de méthode magique pour créer un champion, pour moi, c’est une loterie, un entraineur qui aura suffisamment d’intelligence et de bagages techniques aidera un tireur à devenir numéro 1, s’il tombe sur un diamant brut, mais il aura du mal à multiplier ce qu’il considèrera comme SON exploit. D’ailleurs, aucun de ces 11 champions, n’a formé un nouveau champion, le savoir est une chose, le transmettre en est une autre. La différence entre le savoir-faire et le faire savoir…

D’où mon sentiment que ce projet était mort-né dès le début.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
moulefriteHors ligneniveau 7
Avatar
Age: 50
ASJAT
Arme(s): Cervo lent

MessageMer 23-10-2013, 11:22
Répondre en citant

J'ai entendu dire qu'Alain Prost était sur les rangs...... Laughing
_________________
PAPA 300% PRO STAFF !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 54
Arme(s): classique

MessageMer 23-10-2013, 12:06
Répondre en citant

E=cap a écrit:
...les 11 champions olympiques depuis 1972 n’ont pas du tout la même technique, il n’y a donc pas de méthode magique pour créer un champion, pour moi, c’est une loterie, un entraineur qui aura suffisamment d’intelligence et de bagages techniques aidera un tireur à devenir numéro 1, s’il tombe sur un diamant brut, mais il aura du mal à multiplier ce qu’il considèrera comme SON exploit. D’ailleurs, aucun de ces 11 champions, n’a formé un nouveau champion, le savoir est une chose, le transmettre en est une autre. La différence entre le savoir-faire et le faire savoir…

Pas d'accord sur 2 points:
- La transmission du savoir par un champion - par définition égocentrique - reste une gageure que peu de psychologues valideront ! Wink Quelques exceptions notable si on regarde aussi du coté des Champions du Monde: Rick McKinney qui a coaché les coaches US un temps (!), qui a écrit un bouquin majeur et fait des vidéos excellentes. D'autres contre-exemples: Victor Sidoruk champion du monde 1973 qui en tant que coach emmena les espagnols à la médaille d'or par équipe en 1992 à Barcelone. Il a depuis coaché les Ukrainiens et emmené Viktor Ruban à la médaille d'or olympique en 2008. Un autre contre-exemple: Stanislov Zabrodsky, ex-recordman du 4xdistance et champion du monde 1987 a coaché Natalia Valeeva et coache maintenant les Russes. Il est vrai que les soviétiques ont fait de la décomposition du mouvement sportif une composante forte de leur école. De là à dire que quand on sait ce qu'on fait il est plus facile de l'expliquer aux autres... Idea
- Les 11 derniers champions tiraient peut-être différemment, mais je suis persuadé que la technique des 11 prochains sera beaucoup plus proche de la technique Kisik Lee...
On pouvait être champion en ventral avant Dick Fosburry, après c'est devenu impossible ! Heureusement en TAA reste la formule des duels: si on revenait au double 4xdistances je pourrai donner la nationalité des 2/3 au moins des champions olympiques des 20 prochaines années... Neutral

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 54
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageMer 23-10-2013, 13:36
Répondre en citant

E=cap a écrit:
Les coréens ont environ 200 fois moins de licenciés et ont 100 tireurs capables de faire 1300 points sur un Fita 4D. La formation et la structure des pays ou des fédérations permettent donc d’avoir ou non des grands champions, mais la différence, c’est que le tir à l’arc en Corée est un ascenseur social et un sport pratiqué de façon professionnel.


En Corée, la quasi-totalité des enfants font du TAA à l'école, qu'ils soient sportifs ou non.
Primo ça donne une valeur à ce sport.
deuxio, ça donne une base énorme pour la détection des talents.

qu'en est-il en France ?
le TAA n'est quasiment pas pratiqué à l'école : très peu d'enfant d'une tranche d'age ont la chance d'y toucher et encore moins je pense chez ceux qui ont de bonnes qualité physiques (ça va en faire grincer quelques uns, mais c'est une réalité).
Maintenant, il y a des sport ultra-représenter au niveau scolaire, ont devrait avoir une mine de champions .... mais ce n'est pas le cas !
Quel est aujourd'hui le sport le plus pratiqué à l'école (collège et lycée) ? C'est le badminton.
pas de bol, on arrive pas à sortir une élite digne de ce nom et pour preuve, la meilleure française est une "importation" chinoise.

Pourquoi, alors qu'il est très pratiqué, pourquoi le badminton n'arrive-t-il pas à en tirer un avantage ?

1- il y a un monde entre le monde sportif extra-scolaire et l'EPS : pas de pont sont tissés et la faute en incombe aux deux parties :
- le monde fédéral qui ne veut pas attribuer d'équivalences aux profs d'EPS et ainsi les accueillir à bras ouverts ( mis à part la fédé de hand qui a ouvert des portes ... tiens, le hand, comme par hazard !)...) qui ne reconnait pas les acquis validés dans le sport scolaire. (les flèches couleurs passées au sein d'une as ne peuvent pas être reconnues par la fédé, même si le prof d'EPS est aussi entraineur de club ...)
- les profs d'EPS qui ont peur d'y perdre leur âmes, leurs heures et leur statuts.

2- La pratique en EPS a d'autres visées que d'obtenir l'excellence de quelques uns ( il faut je pense se réjouir qu'elle s'adresse à tous et leur donne une éducation motrice diversifiée ou la performance n'est pas le seul but)

3- des horaires misérables ( ce n'est pas avec 20 heures au mieux pour une activité que l'on va obtenir quelque chose dans un sport ....)

en conclusion, plutôt que de vouloir reconvertir au frais de la fédé, une ancienne championne de gym (championne Olympique ??? du monde ??) il serait plus rentable à l'image de ce qui s'est fait en bad : naturaliser des tireurs étrangers ... bienvenue Brady !!! Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 55
Le même depuis 29 ans
Arme(s): Classique

MessageMer 23-10-2013, 14:14
Répondre en citant

Laurent Tiko a écrit:
E=cap a écrit:
...les 11 champions olympiques depuis 1972 n’ont pas du tout la même technique, il n’y a donc pas de méthode magique pour créer un champion, pour moi, c’est une loterie, un entraineur qui aura suffisamment d’intelligence et de bagages techniques aidera un tireur à devenir numéro 1, s’il tombe sur un diamant brut, mais il aura du mal à multiplier ce qu’il considèrera comme SON exploit. D’ailleurs, aucun de ces 11 champions, n’a formé un nouveau champion, le savoir est une chose, le transmettre en est une autre. La différence entre le savoir-faire et le faire savoir…

Pas d'accord sur 2 points:
- La transmission du savoir par un champion - par définition égocentrique - reste une gageure que peu de psychologues valideront ! Wink Quelques exceptions notable si on regarde aussi du coté des Champions du Monde: Rick McKinney qui a coaché les coaches US un temps (!), qui a écrit un bouquin majeur et fait des vidéos excellentes. D'autres contre-exemples: Victor Sidoruk champion du monde 1973 qui en tant que coach emmena les espagnols à la médaille d'or par équipe en 1992 à Barcelone. Il a depuis coaché les Ukrainiens et emmené Viktor Ruban à la médaille d'or olympique en 2008. Un autre contre-exemple: Stanislov Zabrodsky, ex-recordman du 4xdistance et champion du monde 1987 a coaché Natalia Valeeva et coache maintenant les Russes. Il est vrai que les soviétiques ont fait de la décomposition du mouvement sportif une composante forte de leur école. De là à dire que quand on sait ce qu'on fait il est plus facile de l'expliquer aux autres...|

Je ne te parle pas des champions du monde, je te parle des 11, en fait des 10 champions olympiques individuels, aucun n’a formé de nouveaux grands champions.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Les archers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com