Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Lun 18 Juin 2018
Mar 19 Juin 2018
Mer 20 Juin 2018
Jeu 21 Juin 2018
Ven 22 Juin 2018
Sam 23 Juin 2018
Dim 24 Juin 2018
 Kinésiologie et Tir à l'arc
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Techniques et enseignements
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageMer 12-04-2017, 16:24
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Voyant de plus en plus d'athlètes de haut niveau, tout sport confondu, utiliser les bandes de kinésiologie, je me pose la question sur l'utilité de ce type de produit dans notre noble sport.

J'ai effectué quelques recherches (in english please) sur le sujet, mais elles ne m'ont pas permis de déterminer si cela a un impact réel dans la pratique du tir à l'arc.

Si quelqu'un a des pistes, aussi bien sur les bénéfices que sur la pose de ces bandes, je suis preneur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Arme(s): classique

MessageMer 12-04-2017, 17:04
Répondre en citant

Ca me rappelle l'histoire de l'archer souvent platré du bras d'arc, les arbitres s'étaient bien gratté la tête ! Laughing
Petite recherche, il y a un document INSEP sur le sujet:
http://www.irbms.com/wp-content/uploads/2012/12/daufrene-k-taping.pdf
Page 38 une application pour le TAA !
J'adore la conclusion:
"La théorie c'est quand on sait tout mais rien ne marche
La pratique c'est quand tout marche et l’on ne sait pas pourquoi"

Tout le monde en prend pour son grade ! Laughing

Coté effet placebo: le bleu serait anti-inflammatoire, le rouge aurait un effet stimulant, et le noir relâcherait les tissus. La carte de crédit est acceptée quelque soit la couleur... Cool

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageMer 12-04-2017, 20:14
Répondre en citant

Merci pour ta réponse.

En effet, après lecture de ce document, l'effet placebo est connu, mais aucune étude ne permet de prouver son efficacité sur le corps.

Après, si ça permet à certains de se démarquer, libre à eux de s'apposer des bandes de différentes couleurs. Mais le portefeuille risque de s'en souvenir un peu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 53
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageMer 12-04-2017, 21:53
Répondre en citant

J'avais testé pour un tennis elbow,
1- c'est joli ! du moins comparé au strapal (même si ça n'a pas la même fonction)
2- c'est guéri (grâce ou malgré le taping ...)
3- il y a des vidéo explicatives très bien faites sur youtube.
4- il y a moyen de trouver ces bandes pour beaucoup moins cher que ce que l'on trouve en pharmacie...

je pense qu'il vaut mieux parler de taping que de kinésiologie. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
fieldHors ligneniveau 3
Avatar
Age: 65
Arme(s): DST 36

MessageMer 12-04-2017, 22:13
Répondre en citant

Les jeux olympiques ont permis de mettre en lumière une technique qui se développe depuis plusieurs années et qui semble envahir tous les stades : le bandage neuro musculaire ou k taping. Très caractéristique par ses couleurs bleu, rose fluo et noir, on voit apparaître depuis peu des bandages verts et jaunes sur la peau de divers athlètes quasiment sur toutes les parties du corps.

Loin d’assurer un seul intérêt esthétique, ces bandes ont un rôle très précis et leur action va faire appel aux mécano récepteurs de la peau pour assurer diverses fonctions que sont:

– les effets tonifiants sur un muscle ou un groupe musculaire

– un effet détonifiant

– un effet drainant au niveau lymphatique

Toutes ces actions auront un but antalgique exploitable immédiatement au niveau du sport mais les indications sont multiples et ne se limitent pas aux seuls terrains de sport.

En effet, on les retrouve en traitement d’appoint de la plupart des spécialités où la douleur musculaire, tendineuse, articulaire ou circulatoire est présente.


Il ne s’agit pas d’un remède miracle fantaisiste qui s’apparenterait à une potion magique car il n’y a rien de magique dans cette technique.

En effet, le collage sur la peau fait appel aux mécano récepteurs qui sont présents partout, sur la totalité de notre enveloppe corporelle et qui réagissent aux différents stimuli que sont le contact, les éléments thermiques etc…

Contrairement au strapping qui aura essentiellement comme action la contention pour limiter un mouvement, le bandage neuro musculaire est actif avec une tension zéro.

On serait en droit de penser qu’une simple bande posée à même la peau et qui a un effet antalgique contient un anti-inflammatoire comme le Flector ou autre textile contenant des nano substances qui diffusent au niveau de la peau par capillarité. En fait, ces bandes ne contiennent que de la colle qui sert à les faire adhérer, elles ont un principe élastique qui leur permet d’agir de manière active et pas seulement comme contention passive.

Connues depuis de nombreuses années, elles semblent de plus en plus présentes dans les techniques de soins par ses diverses applications et surtout parce qu’elles permettent de réduire la douleur tout en permettant de conserver l’amplitude des mouvements, ce qui est assurément un plus dans le milieu sportif.

Ces bandes peuvent être utilisées en complément d’autres traitements fonctionnels classiques et elles seront utilisées comme nous l’avons vu pour réduire la douleur mais aussi les œdèmes par une activation de la circulation sanguine et lymphatique et accélérer le processus de réparation des lésions. Le soulèvement de la peau avec le mouvement crée une sorte de palper rouler permanent qui s’assimile à celui d’un praticien qui effectuerait un massage sur la zone de manière permanente.

Cependant, il faut être très clair, si elles agissent sur la douleur elles ne traitent pas la cause et elles seront un traitement provisoire d’appoint, qui ne limitera pas la pratique d’un sportif dans un épisode algique en lui évitant de prendre un produit anti-inflammatoire susceptible de figurer sur la liste des produits interdits, de même dans un cadre thérapeutique traditionnel, cela permettra de limiter les effets d’une douleur aiguë, encore une fois en limitant la prise de substances anti-inflammatoires.


On parle d’effet provisoire car ces bandes n’adhèrent que quelques jours sur la peau avant de se décoller même si elles résistent très bien à l’eau, mais surtout il faudra veiller à trouver rapidement la cause de ces douleurs de manière à agir de façon plus globale et réduire un trouble statique ou un problème musculo squelettique.


Il semble que depuis peu ces bandes soient vendues comme un article constituant une aide au sportif.

Si l’utilisation de ces bandes parait simple et reproductible, l’apprentissage auprès d’un staff technique (kinés, ostéos, podologues du sport et médecins du sport, ou coach sportif) peut s’avérer nécessaire pour comprendre le mécanisme et bénéficier au maximum des propriétés de ces bandes.

D’ailleurs, de plus en plus de praticiens sont formés et voient dans cette technique des résultats efficaces pour une facilité à être utiliser de manière pratique.

La liste est consultable sur le site de l’académie du k taping http://www.k-taping.eu/fr/t_liste.php

Ce qu’il faut retenir c’est que : plus que la bande elle-même, c’est la manière de la poser qui lui permet d’assurer ses propriétés et ses principes actifs.

En effet, la bande est pré-tendue à 10% et sa tension de pose peut aller de 0 à 100% ce qui veut dire que sa longueur peut doubler par étirement.

Les tensions proches de 0 seront plutôt utilisées pour la technique de drainage des oedemes et de certaines douleurs aiguës

A contrario, on utilisera des tensions de 10 à 50 % pour les problèmes de tonus musculaires et on utilisera des tensions de 100% dans les techniques de correction posturale et des techniques de correction fonctionnelle et dans ce seul cas, cela peut être assimilé à un strapping mais cela agira pour provoquer une stimulation sensorielle et faciliter ou limiter un mouvement donné.

Le sens de tension par lequel on place la bande aura des effets contraires suivant que la traction se fait dans un sens ou un autre de la contraction musculaire.

Un aspect qui n’a pas encore été évoqué est un rôle d’action sur les fascias (enveloppe musculaire) très souvent sièges de pathologies et dans ce cas le k taping sera la pour ré-orienter ou repositionner un fascia et permettre une meilleure contraction musculaire dans le sens voulu par la physiologie articulaire.

Dans le même ordre d’idée, on pourra s’en servir sur des cicatrices pour permettre d’éviter des adhérences de la peau préjudiciables pour la reprise d une activité.


Nous touchons donc du doigt que même si la pratique de base permet d’obtenir des résultats, il n’en demeure pas moins que des montages plus complexes peuvent être envisagés mais requièrent dans ce cas des connaissances anatomo-physiologiques d’un professionnel qualifié.

Comme toute technique nouvelle, elle a ses détracteurs pour qui il semble que les résultats soient trop bluffants pour être vrais. Je dirai à tous ceux la, qu’à titre personnel, j’ai voulu me former à cette technique car j’ai moi-même été «tapé» dans une phase de lombalgie aiguë et récurrente. Le bien ressenti ne s’est pas fait attendre alors que la souffrance semblait ne pas vouloir cesser depuis de longs jours.

Par ailleurs, de nombreuses études scientifiques ont été réalisées comme celle entre autre de Paul D STONEMAN en 2008 sur la réduction des douleurs d’épaules. Mais le champ d’application semble si vaste qu’il serait difficile de donner ici toutes les études publiées sur le sujet.

En conclusion, je dirai que si nous avons vu les aspects positifs du K taping, il convient de dire qu’il y a quelques contre indications:

– On ne tape pas directement sur les plaies car les bandes ne sont pas stériles

– La sensibilité cutanée par réaction à la colle contenue dans les bandes (qui peut aller de simples démangeaisons à une rougeur cutanée) existe mais c’est assez rare

– Le manque d’adhérence sur une peau grasse et non sèche et chez des sujets ayant une sudation corporelle importante

– Dans le cas de traumatismes sévères , d’autres voies thérapeutiques devront être trouvées

– Dans le cas de pathologies avec manifestations récurrentes et pour lesquelles un diagnostic plus approfondi sera nécessaire pour permettre de traiter efficacement et de manière durable le trouble fonctionnel avéré

Je terminerai en disant que comme tout traitement ou technique visant l’amélioration d’un état douloureux ; l’effet doit être positif ou neutre. Dans le cas contraire, les bandes devront être enlevées.

Il sera donc utile de connaître tous ces paramètres pour se faire une idée de cette technique et qui à mon avis sera de plus en plus utilisée dans les traitements d’appoint non invasifs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageJeu 13-04-2017, 13:06
Répondre en citant

Pour faire simple, c'est un copier-coller du site U-run.fr Shocked Shocked Shocked

field a écrit:
Les jeux olympiques ont permis de mettre en lumière une technique qui se développe depuis plusieurs années et qui semble envahir tous les stades : le bandage neuro musculaire ou k taping. Très caractéristique par ses couleurs bleu, rose fluo et noir, on voit apparaître depuis peu des bandages verts et jaunes sur la peau de divers athlètes quasiment sur toutes les parties du corps.

Loin d’assurer un seul intérêt esthétique, ces bandes ont un rôle très précis et leur action va faire appel aux mécano récepteurs de la peau pour assurer diverses fonctions que sont:

– les effets tonifiants sur un muscle ou un groupe musculaire

– un effet détonifiant

– un effet drainant au niveau lymphatique

Toutes ces actions auront un but antalgique exploitable immédiatement au niveau du sport mais les indications sont multiples et ne se limitent pas aux seuls terrains de sport.

En effet, on les retrouve en traitement d’appoint de la plupart des spécialités où la douleur musculaire, tendineuse, articulaire ou circulatoire est présente.


Il ne s’agit pas d’un remède miracle fantaisiste qui s’apparenterait à une potion magique car il n’y a rien de magique dans cette technique.

En effet, le collage sur la peau fait appel aux mécano récepteurs qui sont présents partout, sur la totalité de notre enveloppe corporelle et qui réagissent aux différents stimuli que sont le contact, les éléments thermiques etc…

Contrairement au strapping qui aura essentiellement comme action la contention pour limiter un mouvement, le bandage neuro musculaire est actif avec une tension zéro.

On serait en droit de penser qu’une simple bande posée à même la peau et qui a un effet antalgique contient un anti-inflammatoire comme le Flector ou autre textile contenant des nano substances qui diffusent au niveau de la peau par capillarité. En fait, ces bandes ne contiennent que de la colle qui sert à les faire adhérer, elles ont un principe élastique qui leur permet d’agir de manière active et pas seulement comme contention passive.

Connues depuis de nombreuses années, elles semblent de plus en plus présentes dans les techniques de soins par ses diverses applications et surtout parce qu’elles permettent de réduire la douleur tout en permettant de conserver l’amplitude des mouvements, ce qui est assurément un plus dans le milieu sportif.

Ces bandes peuvent être utilisées en complément d’autres traitements fonctionnels classiques et elles seront utilisées comme nous l’avons vu pour réduire la douleur mais aussi les œdèmes par une activation de la circulation sanguine et lymphatique et accélérer le processus de réparation des lésions. Le soulèvement de la peau avec le mouvement crée une sorte de palper rouler permanent qui s’assimile à celui d’un praticien qui effectuerait un massage sur la zone de manière permanente.

Cependant, il faut être très clair, si elles agissent sur la douleur elles ne traitent pas la cause et elles seront un traitement provisoire d’appoint, qui ne limitera pas la pratique d’un sportif dans un épisode algique en lui évitant de prendre un produit anti-inflammatoire susceptible de figurer sur la liste des produits interdits, de même dans un cadre thérapeutique traditionnel, cela permettra de limiter les effets d’une douleur aiguë, encore une fois en limitant la prise de substances anti-inflammatoires.


On parle d’effet provisoire car ces bandes n’adhèrent que quelques jours sur la peau avant de se décoller même si elles résistent très bien à l’eau, mais surtout il faudra veiller à trouver rapidement la cause de ces douleurs de manière à agir de façon plus globale et réduire un trouble statique ou un problème musculo squelettique.


Il semble que depuis peu ces bandes soient vendues comme un article constituant une aide au sportif.

Si l’utilisation de ces bandes parait simple et reproductible, l’apprentissage auprès d’un staff technique (kinés, ostéos, podologues du sport et médecins du sport, ou coach sportif) peut s’avérer nécessaire pour comprendre le mécanisme et bénéficier au maximum des propriétés de ces bandes.

D’ailleurs, de plus en plus de praticiens sont formés et voient dans cette technique des résultats efficaces pour une facilité à être utiliser de manière pratique.

La liste est consultable sur le site de l’académie du k taping http://www.k-taping.eu/fr/t_liste.php

Ce qu’il faut retenir c’est que : plus que la bande elle-même, c’est la manière de la poser qui lui permet d’assurer ses propriétés et ses principes actifs.

En effet, la bande est pré-tendue à 10% et sa tension de pose peut aller de 0 à 100% ce qui veut dire que sa longueur peut doubler par étirement.

Les tensions proches de 0 seront plutôt utilisées pour la technique de drainage des oedemes et de certaines douleurs aiguës

A contrario, on utilisera des tensions de 10 à 50 % pour les problèmes de tonus musculaires et on utilisera des tensions de 100% dans les techniques de correction posturale et des techniques de correction fonctionnelle et dans ce seul cas, cela peut être assimilé à un strapping mais cela agira pour provoquer une stimulation sensorielle et faciliter ou limiter un mouvement donné.

Le sens de tension par lequel on place la bande aura des effets contraires suivant que la traction se fait dans un sens ou un autre de la contraction musculaire.

Un aspect qui n’a pas encore été évoqué est un rôle d’action sur les fascias (enveloppe musculaire) très souvent sièges de pathologies et dans ce cas le k taping sera la pour ré-orienter ou repositionner un fascia et permettre une meilleure contraction musculaire dans le sens voulu par la physiologie articulaire.

Dans le même ordre d’idée, on pourra s’en servir sur des cicatrices pour permettre d’éviter des adhérences de la peau préjudiciables pour la reprise d une activité.


Nous touchons donc du doigt que même si la pratique de base permet d’obtenir des résultats, il n’en demeure pas moins que des montages plus complexes peuvent être envisagés mais requièrent dans ce cas des connaissances anatomo-physiologiques d’un professionnel qualifié.

Comme toute technique nouvelle, elle a ses détracteurs pour qui il semble que les résultats soient trop bluffants pour être vrais. Je dirai à tous ceux la, qu’à titre personnel, j’ai voulu me former à cette technique car j’ai moi-même été «tapé» dans une phase de lombalgie aiguë et récurrente. Le bien ressenti ne s’est pas fait attendre alors que la souffrance semblait ne pas vouloir cesser depuis de longs jours.

Par ailleurs, de nombreuses études scientifiques ont été réalisées comme celle entre autre de Paul D STONEMAN en 2008 sur la réduction des douleurs d’épaules. Mais le champ d’application semble si vaste qu’il serait difficile de donner ici toutes les études publiées sur le sujet.

En conclusion, je dirai que si nous avons vu les aspects positifs du K taping, il convient de dire qu’il y a quelques contre indications:

– On ne tape pas directement sur les plaies car les bandes ne sont pas stériles

– La sensibilité cutanée par réaction à la colle contenue dans les bandes (qui peut aller de simples démangeaisons à une rougeur cutanée) existe mais c’est assez rare

– Le manque d’adhérence sur une peau grasse et non sèche et chez des sujets ayant une sudation corporelle importante

– Dans le cas de traumatismes sévères , d’autres voies thérapeutiques devront être trouvées

– Dans le cas de pathologies avec manifestations récurrentes et pour lesquelles un diagnostic plus approfondi sera nécessaire pour permettre de traiter efficacement et de manière durable le trouble fonctionnel avéré

Je terminerai en disant que comme tout traitement ou technique visant l’amélioration d’un état douloureux ; l’effet doit être positif ou neutre. Dans le cas contraire, les bandes devront être enlevées.

Il sera donc utile de connaître tous ces paramètres pour se faire une idée de cette technique et qui à mon avis sera de plus en plus utilisée dans les traitements d’appoint non invasifs.
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked [url][/url][url][/url][url][/url]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
fieldHors ligneniveau 3
Avatar
Age: 65
Arme(s): DST 36

MessageJeu 13-04-2017, 14:05
Répondre en citant

C'est exact ,c'est la meilleur information que j'ai trouvé, en dehors de toute publicité déguisé pour acheter.
De plus il est très bien fait et surtout clair.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
LaetitiaHors ligneniveau 6
Avatar
Age: 33
lyon

MessageJeu 13-04-2017, 14:31
Répondre en citant

la seule vraie action que je trouve aux tapes, c'est antalgique

ca te diminue un peu la douleur (tu passes de 8/10 à 6 a peu pres, tout dépend de ton seuil de tolérance)

j'en ai beaucoup utilisé en 2013/2014

après il faut faire attention car pas mal de personnes sont allergiques à la colle des tape, et ca te fait de belles cloques de brulures ;)

_________________
coach officielle de mon futur champion olympique..... Laughing Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur Visiter le site web du posteur
boulet von 88Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 50
BRIGNAIS
Arme(s): Classique

MessageJeu 13-04-2017, 16:31
Répondre en citant

cela depend surtout de la colle utilisé et des produits infiltrant.

Allez je sors


dehors boulet

_________________
Pro Staff BV88 Bier
Ce jour heureux est plein d allégresse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageJeu 13-04-2017, 19:05
Répondre en citant

Au vue des photos que l'on trouve sur le ternet, les bandes réduisent plus rapidement les hématomes que sans l'utilisation de celles-ci.

En ce qui concerne les potentielles réactions allergiques, la colle et le coton peuvent en être la source je pense.

Pour le reste, le mieux c'est de tester à mon avis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 54
Arme(s): poulies

MessageJeu 13-04-2017, 19:25
Répondre en citant

Si on devait croire tout ce qu'on lit sur internet... Rolling Eyes Silenced pas glop Bin on serait pas là... d'oh!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageVen 14-04-2017, 16:20
Répondre en citant

C'est pas faux. Internet est une source importante d'informations, mais elles ne sont pas toujours vérifiées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Arme(s): classique

MessageVen 14-04-2017, 16:42
Répondre en citant

On n'est plus dans la légende urbaine sur ce sujet. Par contre je ne vois pas l'utilisation régulière d'un truc collé sur le derme comme une solution à terme - donc plutôt une aide ponctuelle pour résoudre un problème de santé - donc pro. de santé pas loin...
_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageVen 14-04-2017, 19:27
Répondre en citant

Oui, comme tu dis Laurent, la légende urbaine est dépassée, au vue de sa forte utilisation dans le haut niveau.

Pour les sportifs amateurs, ce n'est pas son utilisation qu'il faut regarder, mais plutôt la bonne pose d'après ce que j'ai pu lire. Tout est question de tension exercée sur la bande lors du collage.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
lombre55Hors ligneniveau 3
Avatar
AS Les Castors Bleus
Arme(s): Arc classique

MessageMar 18-04-2017, 18:40
Répondre en citant

Petit retour d'expérience.
On m'a offert dernièrement un kit de bande, au nombre de 4 (rose, vert, bleu et noir).

J'ai testé la pose sur l'une de mes épaules (celle de corde), comme le montage suivant :
https://youtu.be/HnC7S5S3Xq0

Je n'ai trouvé que cette vidéo pour vous représenter le montage que j'ai effectué Laughing

Ressenti : l'épaule est comme tirée vers l'arrière. Peut-être à ma maladresse de la pose. Tout seul c'est pas facile. Le maintien est instantané. La petite douleur qui apparaît lors de la traction de la corde n'est plus présente. Ce qui fait que l'esprit n'est plus focalisé sur cette douleur mais sur le tir.

Avec l'aide d'une paire de main supplémentaire, je pense que le maintien et les sensations seront meilleurs.

Voilà ce que je peux vous dire sur ce que cela peut donner pour le tir à l'arc.

A vous de juger !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Techniques et enseignements Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com