Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Sam 20 Jan 2018
Etape 3 - NIMES (FRA)
Dim 21 Jan 2018
Etape 3 - NIMES (FRA)
Lun 22 Jan 2018
Mar 23 Jan 2018
Mer 24 Jan 2018
Jeu 25 Jan 2018
Ven 26 Jan 2018
 Tolérance du blanchet
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Le matériel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
tazzonHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageSam 06-01-2018, 0:37
Répondre en citant

J'ai l'impression (et ce n'est peut-être qu'une impression) que les erreurs d'échappement sont plus amplifiées avec cette matière qu'avec du cuir. À son adoption dans l'été, je n'ai pas rencontré de problèmes particuliers. Mon début de saison salle a été lui un peu moins magique, premiers concours un peu décevant par des flèches qui sortaient bien de ma zone (7, 6, voir pire) et toujours en latéral. Conséquence, 15 à 25 points de moins de l'an dernier. Sad

J'ai donc entamé depuis quelques séances un travail de fond sur moi-même sur l'échappement pour améliorer ça et ça porte ces fruits, ce soir, j'ai fait d'excellentes volées à 18m avec peu d'erreurs impardonnables comme c'était le cas il y a quelques semaines. Néanmoins, dès qu'un échappement est un peu "artistique", ça sort en latéral (à droite généralement). J'ai tirée quelques flèches à 25m et les écarts m'ont semblé moins important dans les mêmes conditions.

Je me demande donc si le blanchet ne donne pas un peu plus de paradoxe naturellement par sa nature que le cuir. Le test à une distance plus élevée laisserait plus de temps à la flèche de se stabiliser, ce qui expliquerait que je n'ai pas constaté ça à l'extérieur. C'est donc ma question, à vous utilisateurs, quels sont vos retours sur ce point ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Le BleuHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 51
St Junien (87)
Arme(s): Classique

MessageSam 06-01-2018, 12:37
Répondre en citant

Blanchet / cuire, pour moi c’est juste une question de confort et de toucher

Si je tirais sans palette, sans gant, contact direct peau corde, donc une corde qui s’enfoncerait bien plus que dans du blanchet, les écarts en cible seraient liés a la douleur et donc la crispation.

Les courtes distances font que parfois la concentration se porte plus sur la visée, qui finit par prendre le dessus sur le reste, d’où les écarts en cible.

Tu indiques toi-même qu’en retravaillant sur ta décoche (attention portée sur le geste) tes résultats sont meilleurs.

Ce n’est que mon avis et je ne sais pas si E=cap a eu un jour l’idée bizarre de recouvrir les doigts de sa machine à tirer de blanchet et de comparer ensuite avec les doigts recouverts de cuire. Cela donnerait peut-être un décalage du groupement, mais un même groupement.

Une erreur de décoche ne se rattrape pas, n’est pas du fait du matériel et la notion de matériel qui pardonne m’a toujours laissée septique

La Flèche a déjà atteint sa cible avant d'avoir laissé l'arc

_________________
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
tazzonHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageSam 06-01-2018, 14:59
Répondre en citant

Merci pour cette réponse complète.
Je ne pense pas non plus qu'il y a du matériel qui pardonne plus ou moins mais qu'il y a un matériel plus ou moins adapté au contexte (il ne viendrait plus à l'idée de tirer des tubes alu à 70m). J'adore le blanchet et ma confortab mais ça n'exclut pas de se poser des questions.
Mon interrogation est juste issue une constatation d'observation. Avec la distance, ces écarts semblent s'atténuer rapidement d'où mon interrogation. Un échappement propre et bien en ligne contre a priori complètement l'effet observé.
Néanmoins, juste pour ma culture, je pense que dans les utilisateurs de blanchet, il y a des archers qui ont une technique moyenne avec des approximations occasionnelles et je voudrais bien savoir s'ils ont constaté les mêmes choses.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
tazzonHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageDim 07-01-2018, 23:22
Répondre en citant

Bon allez, je viens chialer ici parce que j'ai besoin…
On parlait de concours raté, et bien je viens de franchir aujourd'hui une étape, je n'ai jamais fait un tir aussi minable : 12 pailles sur trispot sans compter les flèches qui par chances restaient dans le blason. Il y a eu de bonnes volées mais j'ose même pas annoncer le résultat.
Bon quand ça a commencé à partir en vrille, les copains m'ont observé, voici les remarques :
- t'es en ligne ;
- ton échappement est bon et quand c'est c'est pas top c'est un léger écartement de la main ;
- ta main de corde est pas toujours bien verticale ;
- une petite crispation de la main d'arc qui retient la sortie de l'arc de temps en temps.

Mon analyse : j'ai bien les doigts qui accrochent mais je me demande si ma prise de corde glisse pas un peu pour se retrouver au milieu de la phalange. Mon annulaire s'est fait friter un paquet de fois (il ne dépasse pas de la palette). Je fais attention à ma prise de corde pourtant mais sur certaine flèches, les sensations sont étranges, je dirais flous aussi bien sur la prise de corde que sur l'encrage (menton et nez ok mais flou sous la machoir et le cou) et là ça sort à gauche (jusqu'à 35cm soit le spot du voisin) et avec une éventuelle petite perte de hauteur (bas de 9).
J'ai analyser tout ça pendant mon tir, foireux pour foireux, autant que ça serve. J'en conclue qu'il pourrait y avoir deux problèmes :
- ma prise de corde qui se barre sur le milieu de la phalangette, essentiellement sur l'annulaire et sur l'index ;
- les doigts restent crochetés de manière verticals sur la corde avec une torsion du bas de la paume vers le haut qui entraînerait un échappement des doigts les uns après les autres en non d'un coup.

Je lis toujours ce forum avec attention et j'ai repensé à ce que j'avais lu ici. Merci les gentils forumeurs qui partagent leurs expériences.
Laurent Tiko écrit justement aujourd'hui
Laurent Tiko a écrit:
Toutes les solutions qui augmentent l'épaisseur accroissent le paradoxe de l'archer et diminuent la performance, surtout à courte distance. […]

Laurent Tiko a écrit:
Metropolis a écrit:
Il faut donc que j'essaie encore sans la couche de tissu.

Oui, c'est le jour et la nuit tu vas voir... Un peu fin à mon goût, mais avec une bonne sous couche ca marche pas mal !

(il est partout ce Laurent !)

Je tire 37#, peut-être un peut trop épais le blanchet + noène pour que la corde reste bien en place entre la phalangine et la phalangette pour peu que je me relache un peu. Lorsque tout se passe bien, j'ai actuellement un niveau un peu plus bas que ce que j'avais avant avec le cuir ( + noène). Une sensation d'un peu moins de précision que j'avais mis sur le dos d'un changement de technique. Peut-être un peu des deux, allez savoir. Je suis bien tenté de retirer une couche de tissu pour assouplir un peu et vérifier ce point.

En ce qui concerne la main qui tourne, j'ai discuté avec un archer qui avait un problème similaire il y a deux ans, mise à plat de la main lors de l'échappement. C'est un des points de travaille que j'ai en ce moment et je compte bien ne pas me laissé emm…der par une paume qui tourne. Ça c'est pas matériel du tout et de toute façon, compte tenu de la mésaventure, j'ai bien conscience que la tête à fait que rien n'a pu s'arranger durant ce concours, j'étais blasé.

Je ferme le bureau des pleures et je vous remercie de m'avoir lu. Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Le même depuis 28 ans
Arme(s): Classique

MessageLun 08-01-2018, 8:30
Répondre en citant

J’ai rarement utilisé du cuir sur mes palettes, au tout début, en minime, j’avais le cuir de mon cartable d’écolier (utilisé sans sous-couche car bien épais) puis, j’ai utilisé les palettes Wilson, en synthétique avec une sous-couche en feutre, pratiquement une palette neuve par trimestre et j’ai découvert le blanchet que j’ai associé dans un premier temps avec une sous couche en grip de wishbone.

Alors, mes références entre le blanchet et le cuir, sont récentes, c’est en cherchant à avoir la possibilité d’offrir un modèle proche du fameux Cordovan, impossible à acheter, que j’ai pu faire des comparaisons.

J’ai testé une douzaine de blanchets différents, tous n’ont pas la même rugosité, certains ne sont pas adaptés pour le tir à l’arc, trop « caoutchouteux », j’ai donc sélectionné un blanchet qui accroche assez la corde, tout en la laissant filler quand la flèche et la corde contournent les doigts qui viennent de se décontracter mais qui restent pliés, la seule action des muscles fléchisseurs des doigts ayant laissé s’échapper la corde.

L’avantage du blanchet étant qu’il ne subit pratiquement pas de déformation, la corde ne le marque pas, il a une grande permanence dimensionnelle. Il agit comme un ressort, et repousse les doigts. Il n’est pas sensible à l’eau, à peine 7% contre 38% pour le meilleur cuir en Cordovan.

J’ai conçu un cuir avec un traitement chimique, qui stabilise ses dimensions, mais pas autant que du blanchet, et qui réduit à 23% l’humidité en cas de pluie intense. Le cuir se marque quand même et la corde doit le repousser pour s’échapper.

En situation réel de tir, avec mes doigts, j’observe un décalage d’un tour au viseur à gauche (tireur droitier) par rapport à mon cuir traité (les flèches sont donc à gauche avec du blanchet) sans aucune différence de groupement.

La légère rugosité du blanchet, qui permet à la corde de moins glisser pendant la phase de visée, là où l’attention sur les doigts de corde se relâche, est pratiquement compensé grâce à son effet ressort.

Combiné avec du Noene en sous couche, d’un ou deux millimètres en fonction de la puissance de l’arc, l’association blanchet/Noene permet de s’entrainer plus, en ayant la même sensation d’échauffement avec un volume de flèches 40 % plus important. J’ai fait des entrainements de plus de 700 flèches, sans être incapable de tirer le jour suivant…

J’ai validé mon cuir traité pendant plusieurs mois, il fonctionne très bien, mais je suis revenu sans remord au blanchet.

Même si je ne suis pas une référence au niveau performance, et surtout au niveau d’une décoche souple et relâchée, j’utilise toujours malheureusement de temps en temps les extenseurs des doigts, j’ai obtenu 565 points de moyenne sur plus de 300 tournois officiels en salle, avec une amplitude allant de 540 à 580 points. Impossible de dire, si j’aurai fait mieux avec du cuir, mais ce dont je suis sûr, c’est que j’ai pu tenir pendant des années un entrainement quotidien de 300 flèches/jours sans jamais avoir de blessures sur la peau des doigts avec une puissance d’arc variant de 48 à 55 livres.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
tazzonHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageLun 08-01-2018, 13:02
Répondre en citant

J'ai regardé tout à l'heure pour la couche de tissu, je veux bien savoir comment vous faite pour la retirer proprement. Ça tient vraiment bien…

Merci pour ta réponse. Je contribue aussi à mon tour (enfin j'espère).
Il se peut que tu connaisses déjà mais il me semble pas avoir vu passer ce lien que j'ai dégoté il y a peu pour l'appro en cordovan ça peut peut-être t’intéresser.
http://www.sieck.de/en/leather/fingertab-fingertabs-rohlinge-10-x-10-cm-aus-pferdeleder-cordovan-culatten/details/9073/
http://www.sieck.de/en/leather/pferdeleder-cordovan-culatten/details/8369/

Bonne journée. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Le même depuis 28 ans
Arme(s): Classique

MessageLun 08-01-2018, 14:05
Répondre en citant

Oui, cela ressemble aux peaux que l’on peut avoir discrètement via W&W, c’est bien du cuir de cheval, il n’y a pas de doute, mais ce n’est pas le logo du seul fabricant de Cordovan, Horween à Chicago.
Certainement un très bon cuir pour le tir à l’arc, mais vu le prix, c’est très loin de celui du véritable Cordovan, qui est minimum 2 à 3 fois plus cher.

C’est une peau brute qui fait au maximum 150x60 cm avec de grandes différences d’épaisseur sur la surface.
Il faut la faire refendre pour obtenir une bonne uniformité, mais cela réduit souvent l’épaisseur entre 1,4 et 1,6 mm.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Le même depuis 28 ans
Arme(s): Classique

MessageLun 08-01-2018, 20:51
Répondre en citant

Après quelques recherches :

Il y a d’autres producteurs de Cordovan dans le monde, Royaume uni, Italie, Argentine et Japon, mais l’original le meilleur et le plus cher est celui fabriqué aux Etats Unie par Horween.

C’est un produit très rare, les chevaux ne sont pas spécialement tués pour faire du cuir, il n’y a donc un approvisionnement en peaux réduit, même un bon client attend parfois 6 mois avant d’être livré quand ce n’est pas une année… Le procédé de fabrication est très long, entre 6 à 8 mois, avec plus d’une centaine d’étapes !

C’est un cuir très spécial, qui a une bonne résistance à l’eau, je l’ai constaté, le meilleur cuir de vache se gorge de 82 % d’eau contre 38 % avec du Cordovan. Il est très solide, et il a un grain extrêmement fin, ce qui lui donne son aspect poli, lisse.

C’est une peau qui peut se monnayer près de 500 dollars US, tout dépend de la qualité recherchée. Je doute que celle utilisée pour les palettes soit aussi chère, avec des défauts d’aspect (taches) ou les chutes (les bords de la peau) le tarif descend autour des 200 dollars. Pour ainsi dire un produit qui coute la « peau des fesses »…

Celui que propose ton site provient du tanneur Italien Maryam, leur stamp un fer à cheval avec un M au milieu !

Les morceaux en forme d’ovale, soit une demi-croupe, que l’on arrive de temps en temps à obtenir de Corée semblent provenir du Japon, d’une excellente tannerie du nom de Shinki Hikaku leur stamp étant une peau étalé avec un cheval cabré vert.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue


Dernière édition par E=cap le Mar 09-01-2018, 11:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Beuh1Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 69
Arme(s): Arc droit et courbé ( CL-

MessageMar 09-01-2018, 11:14
Répondre en citant

Merci pour ces analyses
La palette 🎨 un tremplin pour l encoche.

_________________
Je tire comme un pied , ca me fout sur le c......!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 52
Arme(s): classique

MessageMar 09-01-2018, 11:20
Répondre en citant

tazzon a écrit:
J'ai regardé tout à l'heure pour la couche de tissu, je veux bien savoir comment vous faite pour la retirer proprement. Ça tient vraiment bien…

Sur mon exemplaire, pas facile effectivement - mais il faut le faire, la partie tissu tressé n'apporte rien qu'une surépaisseur inutile...
Avec un bon cutter, en frottant/grattant, on fini par avoir quelque chose d'assez lisse sinon joli. L'effort en vaut la chandelle, ensuite c'est quasi indestructible - surtout pour moi: je préfère le contact du cordovan et j'ai mis le blanchet derrière- les doigts sont très bien protégés ! Wink

_________________
"Je ne tire pas avec ma main, je tire avec ma tête. Je ne tue pas avec mon arme, je tue avec mon coeur"
(La tour sombre)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Le même depuis 28 ans
Arme(s): Classique

MessageMar 09-01-2018, 11:34
Répondre en citant

Sauf qu’enlever la partie en textile du blanchet, qui fait souvent la moitié de l’épaisseur, c’est lui enlever sa qualité de stabilité dimensionnelle, donc pour moi à réserver seulement pour la sous couche.
Je vais faire des recherches pour trouver du blanchet plus fin, actuellement on trouve facilement du 1,95 mm, difficilement du 1,65 mm mais il existe du 1,35 mm.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
tazzonHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageMar 09-01-2018, 13:11
Répondre en citant

Je fait un test ce soir, j'ai monté le blanchet du premier modèle de confortab sur le second (@E=cap : bien, joué pour la reprise de côte à l'arrache, ça rentre impec'). J'ai toujours trouvé que ce second modèle était plus caoutchouteux, je t'en avais parlé. C'est pour tester et voir si ça a une influence. Une modification à la fois pour trouver mon problème (qui n'est peut-être pas matériel). Si ça se reproduit, je serai fixé.

Je garde à l'esprit les remarques des uns et des autres sur la sous-couche. Merci à vous. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 52
Arme(s): classique

MessageMar 09-01-2018, 14:28
Répondre en citant

E=cap a écrit:
Sauf qu’enlever la partie en textile du blanchet, qui fait souvent la moitié de l’épaisseur, c’est lui enlever sa qualité de stabilité dimensionnelle, donc pour moi à réserver seulement pour la sous couche.
Je vais faire des recherches pour trouver du blanchet plus fin, actuellement on trouve facilement du 1,95 mm, difficilement du 1,65 mm mais il existe du 1,35 mm.

Je suis de plus en plus persuadé effectivement que parfois on ne parle pas de la même chose: la plaque que je me suis procuré ne change pas de dimension, clairement il y a plusieurs matériaux possibles ! Wink

_________________
"Je ne tire pas avec ma main, je tire avec ma tête. Je ne tue pas avec mon arme, je tue avec mon coeur"
(La tour sombre)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
E=capHors ligne
Rédacteur
Avatar
Le même depuis 28 ans
Arme(s): Classique

MessageMar 09-01-2018, 15:04
Répondre en citant

Quel que soit le fabricant, le blanchet reste à peu près fabriqué de la même façon.

Donc, on parle bien de la même chose. Simplement quand j’indique un changement de dimension, je parle d’une modification lorsque la matière est en compression avec la corde.

C’est à opposer à la déformation que peux avoir du cuir, dans un sens, il a normalement une bonne tenue, mais dans l’autre, il se déforme de quelques millimètres. Avec un blanchet intègre, la déformation est d’à peine 0,1%...

C’est pour cela que je parle de stabilité dimensionnelle.

_________________
We never surrender! en hommage aux victimes du 13/11/2015 à Paris et sa banlieue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 52
Arme(s): classique

MessageMar 09-01-2018, 17:47
Répondre en citant

E=cap a écrit:
Quel que soit le fabricant, le blanchet reste à peu près fabriqué de la même façon.
Donc, on parle bien de la même chose.

Je te trouve bien affirmatif... Il y a une bonne trentaine de fabricants, les rugosité varient du simple au triple (au moins), souvent c'est 3 ou 4 mais il y a même du 6 épaisseurs !
http://www.printersblankets.com/index.php/en/world-production
Au passage quelle fierté de voir qu'il ya 2 sites de production en Allemagne, Italie et Grand Bretagne et 0 en France... Et 5 en Chine, ce doit être les meilleurs (ou pas ?).
Rien que chez Agfa dans la gamme Performa il existe en 3 épaisseurs (standard US) ou 4 épaisseurs (standard Européen) (total 1,69 ou 1,96mm) avec par exemple:
- Bleu (microsphères): le meilleur au niveau endurance, dureté 75 deg Shore
- Bleu clair: dureté 70 deg Shore
- Vert clair: surface EPDM, dureté 78 deg Shore, retour immédiat à l'épaisseur d'origine
- Vert: On peut retirer la couche supérieure à la main ou au cutter pour descendre à 0,9..1mm d'épaisseur
(Deg Shore A: Pneu Formule 1= 35, élastique de papeterie= 40, pneu standard = 60, joint d'expansion du batiment 80, joint torique 70-90...)
https://www.agfagraphics.com/content/dam/us/Documents/Pressroom%20Supplies%20Data%20Sheets/Agfa%20Performa%20Catalog%20Performa%20Blankets%20Guide.pdf

Pour aller plus loin, un manuel de cette même firme Agfa:
http://www.printersblankets.com/forum2014/ManualVulcanAgfaFrance.pdf

_________________
"Je ne tire pas avec ma main, je tire avec ma tête. Je ne tue pas avec mon arme, je tue avec mon coeur"
(La tour sombre)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Le matériel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com