Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Lun 20 Aoû 2018
Mar 21 Aoû 2018
Mer 22 Aoû 2018
Jeu 23 Aoû 2018
Ven 24 Aoû 2018
Sam 25 Aoû 2018
Dim 26 Aoû 2018
 l'état va t il tuer le sport amateur, donc nous?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Les archers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
COACHBEARHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 63
Brienon La Sentinelle
Arme(s): cl ou ap ou arc chasse

MessageVen 10-08-2018, 7:27
Répondre en citant

https://www.rtl.fr/actu/politique/vers-une-diminution-des-subventions-dans-le-sport-amateur-7794333537
https://www.footamateur.fr/financement-des-clubs-amateurs-le-bilan-de-la-grande-enquete/


Dernière édition par COACHBEAR le Ven 10-08-2018, 9:05; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 55
Arme(s): poulies

MessageVen 10-08-2018, 8:13
Répondre en citant

Le bon lien :

https://www.rtl.fr/actu/politique/vers-une-diminution-des-subventions-dans-le-sport-amateur-7794333537
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
COACHBEARHors ligne
Rédacteur
Avatar
Age: 63
Brienon La Sentinelle
Arme(s): cl ou ap ou arc chasse

MessageVen 10-08-2018, 8:50
Répondre en citant

La situation a de quoi inquiéter! Nous sommes à la croisée des chemins. L'état se désengage du sport amateur et des structures de base, les clubs. Le CNDS a perdu 100 000 d'enveloppe budgétaire.
Notre ministre nous annonce la couleur ! Faîtes vous votre propre idée!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
AlvigeHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 61
Arme(s): Classique

MessageVen 10-08-2018, 10:51
Répondre en citant

...le redéploiement en baisse très sensible du CNDS est acté chez nous depuis des années.

Cette baisse des dotations concerne également les collectivités locales, les vases communicants font le reste.

Faute de ressources, impossible de professionnaliser le sport amateur (encadrement) !

Une étude réalisée dans une ville moyenne de Vendée a donné cette estimation du "coût" d'un licencié : 450 € par an...

Augmentation des cotisations ? On renforce ainsi la logique du consumérisme : je paye donc j'ai droit...

Etre bénévole dans le sport, c'est désormais d'une ringardise ! Devant le nombre d'heures passées dans et/ou pour le club, certains parents sont surpris quand je leur certifie que j'œuvre gratos...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Le BleuHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 52
St Junien (87)
Arme(s): Classique

MessageVen 10-08-2018, 10:59
Répondre en citant

Il était je trouve déjà très compliqué d’obtenir quelque chose du CNDS et à cette situation s’ajoute celle des communes et communautés de communes qui annoncent clairement qu’il leur sera à l’avenir difficile de maintenir le même niveau de subvention, la tendance est là aussi à la baisse.

Entre sauver le club local de foot ou le club de tir à l’arc, le choix sera malheureusement vite fait

On doit reconnaitre que notre sport n’attire pas les foules, donc attirer les sponsors …..

Augmenter le prix des licences a ses limites et c’est aussi se tirer une balle dans le pied

Notre ministre des sports a, sur cette petite phrase, tendance à oublier que sans le sport amateur il n’y a pas de haut niveau car c’est dans les petits clubs que les pépites sont détectées, bien dommage pour une championne qui a débuté l’escrime à 6 ans, comme amateur je suppose.

_________________
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Jean-mimiHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 64
Suis revenu aux Archers de Paris...
Arme(s): Classique

MessageVen 10-08-2018, 11:20
Répondre en citant

Aucune subvention chez nous mais une cotisation (licence comprise) de...295€
_________________
Vous ne pouvez pas forger le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance.
Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-même. (Abraham Lincoln 1860)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail 
Le BleuHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 52
St Junien (87)
Arme(s): Classique

MessageVen 10-08-2018, 13:47
Répondre en citant

A lire,

Des données chiffrées, des inquiétudes, des points rassurants et quelques pistes.

En prime, un point de vue de Philippe Bouclet

http://centre.franceolympique.com/centre/fichiers/File/SPORT_APRES_2017/sport-apres2017-debat1.pdf

_________________
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
MetropolisHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageDim 12-08-2018, 20:59
Répondre en citant

J'avais entendu dire que l'Etat avait audité différentes fédérations pour savoir de quel ordre de grandeur serait la hausse des licences en cas d'arrêt des subventions ; l'objectif était de réallouer ces sommes à l'organisation des JO de Paris 2024.
[HS] J'adore les JO mais leur organisation me dérange : le budget est systématiquement sous-évalués, le coût final termine toujours à la charge du contribuable, les promoteurs sont les seuls à se gaver, et les emplois créés ne sont que du court-terme et du saisonnier.

Quoiqu'il en soit la baisse des subventions est consécutives à la baisse des dotations aux collectivités territoriales dans le cadre des économies budgétaires imposées par l'U.E. (cf. Gopé 2017-2018, insistant sur les recommandations du 10 mars 2015, applicables en raison de l'article 121 § 2 du Traité de l'Union ratifié par la France - le fameux traité de Lisbonne).
Dis à l'envers l'Etat se contente de suivre des directives européennes qui ne peuvent qu'entrainer des baisses de subventions aux activités culturelles et sportives (Les anglais ne partent pas par hasard, et les portugais puis maintenant les italiens ne prennent pas le contre-pied de la Commission Européenne sans raison...).

Le propos de Philippe Bouclet n'apporte rien, il prend simplement acte de la logique : va falloir se débrouiller seul.
J'ai pourtant tendance à croire que les 2 modes de financement seraient complémentaires. Sauf erreur la Corée fonctionne ainsi, avec des gamins pris en charge par la collectivité (si les écoles sont publiques ?), avant d'intégrer des business team professionnelles - par contre il ne reste pas dans ce cas beaucoup de place aux amateurs que nous sommes, mais c'est une autre culture aussi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Arme(s): classique

MessageLun 13-08-2018, 5:47
Répondre en citant

Metropolis a écrit:
...Sauf erreur la Corée fonctionne ainsi, avec des gamins pris en charge par la collectivité (si les écoles sont publiques ?), avant d'intégrer des business team professionnelles - par contre il ne reste pas dans ce cas beaucoup de place aux amateurs que nous sommes, mais c'est une autre culture aussi.

Une question de fond est: sport de masse ou élitistes et/olu de compétition niveau international... Le TAA reste un sport technique relativement couteux par rapport à d'autres (matériel, ciblerie..). Or faire d'un sport coûteux un sport de masse est un sacré défi ! Il est plus facile de promouvoir le foot ou le running en sport de masse...
Pourtant il y a des sports techniques populaires: le vélo mais le grand concurrent du TAA est le Golf.
La question qui apparaît c'est pourquoi le TAA et le Golf (10-20000 licenciés dans les années 70) sont aujourd'hui si différents: 410.000 golfeurs contre 75.000 tireurs à l'arc ? A mon avis les 2 raisons:
- Avoir promu en priorité les tirs à plat style stade de foot et tir en salle - si on proposait aux golfeurs des compétitions sur stade de foot à mon avis ils revendraient vite leurs clubs !
- Avoir cherché à faire d'un sport couteux un sport populaire - le golf a visé une image plus élitiste. A mon avis la baisse de subvention ne leur fait pas très peur...

Au final le TAA est en danger parcequ'il vit sous perfusion de financement public alors qu'il y a des besoins financiers non négligeables...

De façon plus générale les charges payées pour un salarié sont les plus importantes d'Europe (235 Eur payés par l'entreprise pour 100 Eur reçus) et on est recordmen du monde du prélèvement. Qui peut croire que cette fuite en avant peut continuer longtemps ? Confused

Il faut assuer ses choix, mais c'est plus facile s'ils sont bons... Rolling Eyes

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Le BleuHors ligneniveau 5
Avatar
Age: 52
St Junien (87)
Arme(s): Classique

MessageLun 13-08-2018, 15:00
Répondre en citant

Laurent Tiko a écrit:


La question qui apparaît c'est pourquoi le TAA et le Golf (10-20000 licenciés dans les années 70) sont aujourd'hui si différents: 410.000 golfeurs contre 75.000 tireurs à l'arc ? A mon avis les 2 raisons:

- Avoir promu en priorité les tirs à plat style stade de foot et tir en salle - si on proposait aux golfeurs des compétitions sur stade de foot à mon avis ils revendraient vite leurs clubs !


Liè au fait que le" tir à plat" est la discipline olympique depuis 1900 et que de fait c'est aujourd'hui par ses résultats Olympique qu'une fédération a le plus de chance d'obtenir des subventions ou de les perdre (cf. Angleterre après JO Rio). Pour le golf son grand retour à Rio (après plus d'un siècle d'absence) n'a pas forcément attiré les meilleurs de la discipline.
Sinon y a peut-être moyen d'organiser nos tirs campagne sur les terrains de golf, Cool le clubhouse pour recruter de futurs archers Wink

Laurent Tiko a écrit:
- Avoir cherché à faire d'un sport couteux un sport populaire


Je pense que c'est l'inverse qui s'est produit, les compagnies d'arcs existaient bien avant le Golf et les arcs en carbon, elles sont liées à notre histoire populaire.

Laurent Tiko a écrit:
Au final le TAA est en danger parcequ'il vit sous perfusion de financement public alors qu'il y a des besoins financiers non négligeables...


Je ne suis pas aussi pessimiste, certes il va falloir regarder plus à la dépense, mais le revenu principale reste encore lié au tarif des licences. Je ne suis pas pour des augmentations inconsidérées , mais on a encore de la marge au regard d'autres sports. Les communes et/ou communautés de communes prennent de plus en plus en compte les résultats sportifs des clubs sur le plan régional et national, une breloque, qu'elle soit obtenu en salle en FITA en 3D en campagne, ils s'en foute dès lors qu'elle fait parler de la commune et démontre son dynamisme. Nous sommes en compétition avec les autres associations. Pour aller chercher les subventions il faut des breloques, c'est comme pour la Fédé et son ministère.

_________________
Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends. Nelson Mandela


Dernière édition par Le Bleu le Mar 14-08-2018, 8:33; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
taz.39Hors ligneniveau 5
Avatar
Age: 53
C.G.C (Club des Gauchers Contrariants)

MessageLun 13-08-2018, 17:22
Répondre en citant

Et tuer le sport amateur est-il le meilleur moyen de préparer les JO de 2024 ? Confused


Il y a quelques jeunes pépites (qui seront performants dans 6 ans) qui sont encore dans les clubs amateurs.

Le champion d’Europe de la perche n'a que 18 ans (et le deuxième 20). je vous laisse calculer son age il y a 6 ans et dans quelle structure il devait faire ses première armes !

Bon vous allez me dire que c'est une exception ... la plupart des courses de demi fond par exemple nécessitent plus de maturité ...
Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen est devenu champion d’Europe du 1500m à 17 ans !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
RNONE
Age: 57
Forges-Les-Bains
Arme(s): Vieillard Classique

MessageLun 13-08-2018, 18:33
Répondre en citant

Le Bleu a écrit:
Sinon y a peut-être moyen d'organiser nos tirs campagne sur les terrains de golf, Cool le clubhouse pour recruter de futurs archers Wink


Ca existe !! C'est le "Golf-Archery".

_________________
"90 % de mental et le reste c'est dans la tête"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
pmb76Hors ligneniveau 3

MessageMer 15-08-2018, 9:32
Répondre en citant

Les compagnies d'arc sont aussi un mal pour le TAA actuel, pas en tant que Compagnies, mais parce que le TAA ne progresse pas, ne se modernise pas assez et donc n'intéresse pas vraiment le public......en voulant garder une fausse tradition ( désolé une compagnie avec des arc à poulies ou carbones, ce n'est pas la traditions ) on tue le reste




Le Bleu a écrit:
Laurent Tiko a écrit:


La question qui apparaît c'est pourquoi le TAA et le Golf (10-20000 licenciés dans les années 70) sont aujourd'hui si différents: 410.000 golfeurs contre 75.000 tireurs à l'arc ? A mon avis les 2 raisons:

- Avoir promu en priorité les tirs à plat style stade de foot et tir en salle - si on proposait aux golfeurs des compétitions sur stade de foot à mon avis ils revendraient vite leurs clubs !


Liè au fait que le" tir à plat" est la discipline olympique depuis 1900 et que de fait c'est aujourd'hui par ses résultats Olympique qu'une fédération a le plus de chance d'obtenir des subventions ou de les perdre (cf. Angleterre après JO Rio). Pour le golf son grand retour à Rio (après plus d'un siècle d'absence) n'a pas forcément attiré les meilleurs de la discipline.
Sinon y a peut-être moyen d'organiser nos tirs campagne sur les terrains de golf, Cool le clubhouse pour recruter de futurs archers Wink

Laurent Tiko a écrit:
- Avoir cherché à faire d'un sport couteux un sport populaire


Je pense que c'est l'inverse qui s'est produit, les compagnies d'arcs existaient bien avant le Golf et les arcs en carbon, elles sont liées à notre histoire populaire.

Laurent Tiko a écrit:
Au final le TAA est en danger parcequ'il vit sous perfusion de financement public alors qu'il y a des besoins financiers non négligeables...


Je ne suis pas aussi pessimiste, certes il va falloir regarder plus à la dépense, mais le revenu principale reste encore lié au tarif des licences. Je ne suis pas pour des augmentations inconsidérées , mais on a encore de la marge au regard d'autres sports. Les communes et/ou communautés de communes prennent de plus en plus en compte les résultats sportifs des clubs sur le plan régional et national, une breloque, qu'elle soit obtenu en salle en FITA en 3D en campagne, ils s'en foute dès lors qu'elle fait parler de la commune et démontre son dynamisme. Nous sommes en compétition avec les autres associations. Pour aller chercher les subventions il faut des breloques, c'est comme pour la Fédé et son ministère.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
pmb76Hors ligneniveau 3

MessageMer 15-08-2018, 9:35
Répondre en citant

De la marge pour le prix des licences? je rigole, il y a aussi des tas de sports qui marchent qui sont moins chers........il faut chercher ailleurs, il y a des raisons......qui ne peuvent pas forcément publiés ici

Le Bleu a écrit:
Laurent Tiko a écrit:


La question qui apparaît c'est pourquoi le TAA et le Golf (10-20000 licenciés dans les années 70) sont aujourd'hui si différents: 410.000 golfeurs contre 75.000 tireurs à l'arc ? A mon avis les 2 raisons:

- Avoir promu en priorité les tirs à plat style stade de foot et tir en salle - si on proposait aux golfeurs des compétitions sur stade de foot à mon avis ils revendraient vite leurs clubs !


Liè au fait que le" tir à plat" est la discipline olympique depuis 1900 et que de fait c'est aujourd'hui par ses résultats Olympique qu'une fédération a le plus de chance d'obtenir des subventions ou de les perdre (cf. Angleterre après JO Rio). Pour le golf son grand retour à Rio (après plus d'un siècle d'absence) n'a pas forcément attiré les meilleurs de la discipline.
Sinon y a peut-être moyen d'organiser nos tirs campagne sur les terrains de golf, Cool le clubhouse pour recruter de futurs archers Wink

Laurent Tiko a écrit:
- Avoir cherché à faire d'un sport couteux un sport populaire


Je pense que c'est l'inverse qui s'est produit, les compagnies d'arcs existaient bien avant le Golf et les arcs en carbon, elles sont liées à notre histoire populaire.

Laurent Tiko a écrit:
Au final le TAA est en danger parcequ'il vit sous perfusion de financement public alors qu'il y a des besoins financiers non négligeables...


Je ne suis pas aussi pessimiste, certes il va falloir regarder plus à la dépense, mais le revenu principale reste encore lié au tarif des licences. Je ne suis pas pour des augmentations inconsidérées , mais on a encore de la marge au regard d'autres sports. Les communes et/ou communautés de communes prennent de plus en plus en compte les résultats sportifs des clubs sur le plan régional et national, une breloque, qu'elle soit obtenu en salle en FITA en 3D en campagne, ils s'en foute dès lors qu'elle fait parler de la commune et démontre son dynamisme. Nous sommes en compétition avec les autres associations. Pour aller chercher les subventions il faut des breloques, c'est comme pour la Fédé et son ministère.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
MetropolisHors ligneniveau 4
Avatar
Arme(s): Classique

MessageMer 15-08-2018, 10:31
Répondre en citant

Laurent Tiko a écrit:
Une question de fond est: sport de masse ou élitistes et/olu de compétition niveau international...

La question mériterait d'être posée en effet, mais elle a été évacuée :
la pratique sportive doit devenir un bien marchand.
C'est un des prix à payer pour rester dans l'U.E. et dans l'Euro.
Il ne s'agit pas là d'une opinion politique mais d'une réalité technique (respect des traités / baisse des déficits).

Contrairement à ce que tu crois continuer à subventionner des activités sportives ou culturelles qui à mon sens permettent justement de "faire société" serait tout à fait possible. Je t'accorde que ça ne l'est plus dans le cadre actuel, celui de l'obligation d'une baisse des déficits sans pouvoir utiliser de levier monétaire (la dévaluation qui faisait tant gueuler les allemands).

Mais si on essaie de se projeter quand même on devrait aller vers :
- des équipes privées,
- dont les meilleurs se retrouveront au sein d'une grande équipe de l'U.E. pour les compétitions internationales (un peu à l'image de l'ex-équipe d'URSS ; un beau projet l'URSS, dommage qu'il ait généré tant de morts et de pauvreté… m'enfin les grecs auront de droit d'y participer aussi).


taz.39 a écrit:
Et tuer le sport amateur est-il le meilleur moyen de préparer les JO de 2024 ? Confused

Même réponse :
la pratique sportive doit devenir un bien marchand.
C'est de l'idéologie, on n'est plus dans un raisonnement rationnel.

Relisez le message d'Alvige un peu plus haut, il est très terre à terre, très pertinent.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Les archers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com