Accueil Chercher Calendrier

 

Calendrier Rechercher S'enregistrer


Calendrier 
Evénement du calendrierCalendrier
Dim 16 Déc 2018
Lun 17 Déc 2018
Mar 18 Déc 2018
Mer 19 Déc 2018
Jeu 20 Déc 2018
Ven 21 Déc 2018
Sam 22 Déc 2018
 Reprise et nouvelle arme après blessure ..

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Débutants
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MarcoHors ligneniveau 1
Avatar
Age: 30

MessageLun 19-11-2018, 2:23
Répondre en citant

Archers, je vous salue !

Bonjour à toutes et tous, je suis nouveau sur le forum et ancien archer classique qui reprend la discipline.
Toutefois, je reprends avec de nouvelles envies, je suis passé du classique au poulie depuis septembre et je retrouve de bonnes sensations après 5 années de break !

Problème, je me suis blessé en 2016 en pratiquant un autre sport, me cassant 2 côtes..

Après avoir repris et découvert le poulie grâce à mon club et mes amis tireurs, j'ai rapidement pu commencer mon initiation avec un PSE Phenom 30-40lbs.
Or, je me pose les questions suivantes après quelques semaines d'entrainement :

- je suis moins bien physiquement, les douleurs au bras d'armement sont là, et d'après l’ostéopathe, c'est bien à cause d'un déséquilibre engendré par les 2 côtes pétées .. puis-je raisonnablement envisager de tirer un jour 50lbs ou plus avec un peu d'entrainement/renforcement musculaire ?
- si le physique ne suit pas, est-ce réellement un handicap de tirer 30-40lbs avec un matériel bien réglé, je pense au FITA50m et à la salle.

Dans tous les cas, je souhaite m'équiper avec les conseils de mon archerie, des archers qui m'entourent, je ne suis pas pressé.
Merci d'avance pour vos conseils et votre retour d'expérience !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
RNONE
Age: 57
Forges-Les-Bains
Arme(s): Vieillard Classique

MessageLun 19-11-2018, 15:56
Répondre en citant

Salut Archer,

Tu trouveras plus facilement des classiqueux hystériques non traditionalistes ici que des handicapés en arc à roulettes ;).

Si tu éprouves une difficulté suite à une ancienne blessure, alors la roulette reste la meilleure solution car elle sollicite moins la bête. La technique est cependant fondamentalement différente. Vérifie surtout à quel moment du cycle se manifeste la douleur (Pic à l'armement, à la visée (vallée en cible) ou lors de l'expansion (pré-décoche)). Cela te donnera une bonne localisation du problème et te permettra d'adapter le cycle et les contraintes.

Point de vue puissance, rien n'empêche d'obtenir d'excellents scores sur cible avec une puissance réduite en poulie. Je dirais que le plus gros piège est de tout reporter sur les réglages et de passer plus de temps à bricoler son matériel, tourner des vis, régler des trucs, changer des machins; etc.... et d'en parler avec les autres pouliteux plutôt que d'envoyer du carbone et de bosser.

Comme on rentre en salle, ne te pose pas trop de question. Tu verras l'augmentation de puissance pour l'extérieur quand tu y seras. (Sauf si, bien sûr, tu décides de faire du parcours et des trucs de fous dehors par -10 et dans le blizzard. C'est toi qui vois).

Rémy.

_________________
"90 % de mental et le reste c'est dans la tête"


Dernière édition par RNONE le Lun 19-11-2018, 22:18; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
MarcoHors ligneniveau 1
Avatar
Age: 30

MessageLun 19-11-2018, 21:52
Répondre en citant

Merci pour ton avis et ces conseils Rnone !

Alors oui, j'ai identifié la blessure et mon ostéo a pris le temps de me voir en action de tir pour localiser les groupes musculaires soumis à la contrainte ..
Tout se passe à l'armement, au pic de puissance, je sens la douleur et c'est coton pour enchaîner ! Alors oui j'envisage sérieusement la baisse de puissance, un 30-40 qui me permettrait de tirer en volume, de me faire plaisir également pour progresser
tranquillement et sans risquer à nouveau une blessure par dessus mes faiblesses identifiées.

J'aurais apprécié lire des témoignages d'archers, archères ayant ce type de matériel (poulies faible puissance) et tirant salle/FITA régulièrement ;)

A bientôt!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
RNONE
Age: 57
Forges-Les-Bains
Arme(s): Vieillard Classique

MessageLun 19-11-2018, 22:26
Répondre en citant

Effectivement, il te faut trouver une méthode d'armement compatible avec tes blessures. As-tu essayé un armement par gravitation: Tu lèves au-dessus de la tête et tu redescends les 2 bras en ouvrant l'arc dans le style Japonais. En théorie, ça pourrait soulager les côtes.

Fait cependant attention à garder l'arc horizontal pour éviter un armement dit "dangereux" qui serait sanctionné en concours (et de toute façon, pour les autres).

(Re-)Commence pas trop lourd et regarde comment cela évolue. Bon courage à toi.

A la limite, un petit retour au classique avec un arc pas trop puissant te remettrait en selle...

_________________
"90 % de mental et le reste c'est dans la tête"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
JMGHors ligneniveau 6
Avatar
Age: 50
les archers de Saint Jean de Braye
Arme(s): un arc, quel qu'il soit

MessageMar 20-11-2018, 7:59
Répondre en citant

salut,

je tire tous les arcs, mais mon poulie c'est essentiellement en salle à 18m (ou parfois en nature jusqu'à 40m), j'ai un 40--50 réglé 45#. et aucun soucis pour ces 2 distance max.
j'ai eu une trs grosse calcification auparavant et aucun de mes autres arcs (non poulies) ne dépassent maintenant 34#.

notre club a une equipe en DNAP féminine donc fita à 50m, et sauf erreur aucune ne tire plus de 45# non plus. donc pour tirer à 50m en oulie à l'extérieur cela le fait aussi.

_________________
espace, frontière de l'infini !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 55
Arme(s): poulies

MessageMar 20-11-2018, 9:11
Répondre en citant

RNONE a écrit:
La technique est cependant fondamentalement différente.


Confused En quoi de fondamentale est-elle différente ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
RNONE
Age: 57
Forges-Les-Bains
Arme(s): Vieillard Classique

MessageMar 20-11-2018, 12:10
Répondre en citant

jlonzeweb a écrit:
RNONE a écrit:
La technique est cependant fondamentalement différente.


Confused En quoi de fondamentale est-elle différente ?


Ha. Alors quelques éléments que j'ai pu accumuler de mes discussions avec mes collègues poulies:

1) Le bras d'arc: Il est plié et presque jamais tendu. La main supporte l'arc avec un vecteur plus franchement orienté vers le haut.

2) Le mouvement: Il est loin d'être continu. On voit bien que le passage du pic est une phase indépendante du reste. L'archer s'installe ensuite tranquillement et confortablement pour la suite du tir.

3) Le timing. entre 5 et 20 secondes en visé pour le même archer.

4) La visée. En classique, on surveille la visée pendant l'expansion. Au poulie, on laisse flotter pendant l'expansion. Je passerai bien sûr sur la partie grossissement optique, très différente, et son influence sur l'attention du tireur.

5) La décoche: Elle est une surprise au poulie alors qu'elle est volontaire en classique. (d'où ma remarque 4.).

6) Les archers poulies ont des tenus de bras d'arc meilleur que les classiques car l'engin de pardonne aucun mouvement lors de la propulsion pour la raison suivante: Le temps de propulsion est souvent plus long qu'avec un classique pour les basses puissances.

7) Les bons poulies sont souvent gros^Wmassifs (donc stable) et tirent puissant pour réduire le temps de propulsion tout en expédiant des pylônes téléphoniques avec une débauche d'énergie frisant l'indécence. Aussi pour éviter l'effet de woble latéral que l'on voit souvent (oscillation élastique horizontale engendré par la stab et la faible hauteur de l'arc) à la moindre hésitation.

8) Le bras de corde: Sa position est essentielle en classique. Quasiment sans importance au poulie. On voit tout et n'importe quoi et ça fait des 10 tout le temps.

En gros vite fait.

_________________
"90 % de mental et le reste c'est dans la tête"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
MarcoHors ligneniveau 1
Avatar
Age: 30

MessageMar 20-11-2018, 13:18
Répondre en citant

Merci Rnone et JMG pour vos éclairages ;)

La question se situe essentiellement sur la puissance nécessaire pour pratiquer une discipline, si mon médecin du sport et le kiné me demandent une baisse de puissance
significative pour continuer la pratique, puis-je envisager de tirer un poulies performant en 30-40lbs en FITA ? On pourrait se poser la question à l'inverse et se demander si une telle débauche de puissance est vraiment utile
quand l'on connait l'évolution technique du matos (arc, flèches, stabilisation) ...

Pour les filles, je prends note de ce que tu dis JMG, elles tirent généralement moins puissant avec des résultats impressionnants en cible !
A titre d'exemple, j'ai le souvenir d'une américaine, Page Pearce il me semble, qui tire 35lbs en FITA/Indoor avec les résultats que l'on connait .. à méditer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
FirefoxHors ligneniveau 4
Avatar
Age: 71
Sud de la France
Arme(s): Classique:RCX100 + VX1000

MessageMar 20-11-2018, 14:27
Répondre en citant

RNONE a écrit:
jlonzeweb a écrit:
RNONE a écrit:
La technique est cependant fondamentalement différente.


Confused En quoi de fondamentale est-elle différente ?


Ha. Alors quelques éléments que j'ai pu accumuler de mes discussions avec mes collègues poulies:

1) Le bras d'arc: Il est plié et presque jamais tendu. La main supporte l'arc avec un vecteur plus franchement orienté vers le haut.

2) Le mouvement: Il est loin d'être continu. On voit bien que le passage du pic est une phase indépendante du reste. L'archer s'installe ensuite tranquillement et confortablement pour la suite du tir.

3) Le timing. entre 5 et 20 secondes en visé pour le même archer.

4) La visée. En classique, on surveille la visée pendant l'expansion. Au poulie, on laisse flotter pendant l'expansion. Je passerai bien sûr sur la partie grossissement optique, très différente, et son influence sur l'attention du tireur.

5) La décoche: Elle est une surprise au poulie alors qu'elle est volontaire en classique. (d'où ma remarque 4.).

6) Les archers poulies ont des tenus de bras d'arc meilleur que les classiques car l'engin de pardonne aucun mouvement lors de la propulsion pour la raison suivante: Le temps de propulsion est souvent plus long qu'avec un classique pour les basses puissances.

7) Les bons poulies sont souvent gros^Wmassifs (donc stable) et tirent puissant pour réduire le temps de propulsion tout en expédiant des pylônes téléphoniques avec une débauche d'énergie frisant l'indécence. Aussi pour éviter l'effet de woble latéral que l'on voit souvent (oscillation élastique horizontale engendré par la stab et la faible hauteur de l'arc) à la moindre hésitation.

8) Le bras de corde: Sa position est essentielle en classique. Quasiment sans importance au poulie. On voit tout et n'importe quoi et ça fait des 10 tout le temps.

En gros vite fait.

Excellent, je rajouterai que l'on voit des très bons archers classiques devenir des très bons archers poulies et rarement l'inverse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
Laurent Tiko
Rédacteur
Avatar
Age: 53
Arme(s): classique

MessageMar 20-11-2018, 14:30
Répondre en citant

Firefox a écrit:
RNONE a écrit:
jlonzeweb a écrit:
RNONE a écrit:
La technique est cependant fondamentalement différente.


Confused En quoi de fondamentale est-elle différente ?


Ha. Alors quelques éléments que j'ai pu accumuler de mes discussions avec mes collègues poulies:

1) Le bras d'arc: Il est plié et presque jamais tendu. La main supporte l'arc avec un vecteur plus franchement orienté vers le haut.

2) Le mouvement: Il est loin d'être continu. On voit bien que le passage du pic est une phase indépendante du reste. L'archer s'installe ensuite tranquillement et confortablement pour la suite du tir.

3) Le timing. entre 5 et 20 secondes en visé pour le même archer.

4) La visée. En classique, on surveille la visée pendant l'expansion. Au poulie, on laisse flotter pendant l'expansion. Je passerai bien sûr sur la partie grossissement optique, très différente, et son influence sur l'attention du tireur.

5) La décoche: Elle est une surprise au poulie alors qu'elle est volontaire en classique. (d'où ma remarque 4.).

6) Les archers poulies ont des tenus de bras d'arc meilleur que les classiques car l'engin de pardonne aucun mouvement lors de la propulsion pour la raison suivante: Le temps de propulsion est souvent plus long qu'avec un classique pour les basses puissances.

7) Les bons poulies sont souvent gros^Wmassifs (donc stable) et tirent puissant pour réduire le temps de propulsion tout en expédiant des pylônes téléphoniques avec une débauche d'énergie frisant l'indécence. Aussi pour éviter l'effet de woble latéral que l'on voit souvent (oscillation élastique horizontale engendré par la stab et la faible hauteur de l'arc) à la moindre hésitation.

8) Le bras de corde: Sa position est essentielle en classique. Quasiment sans importance au poulie. On voit tout et n'importe quoi et ça fait des 10 tout le temps.

En gros vite fait.

Excellent, je rajouterai que l'on voit des très bons archers classiques devenir des très bons archers poulies et rarement l'inverse.

+1 J'ai bien fait de me connecter aujourd'hui ! Very Happy
Cependant
"5) La décoche: Elle est une surprise au poulie alors qu'elle est volontaire en classique. (d'où ma remarque 4.). "
C'est pas l'inverse ? De plus la décoche c'est plutôt un terme propre au poulie - pour les classiques on parle plus facilement d'échappement maintenant...

_________________
En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis (Winston Churchill)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 55
Arme(s): poulies

MessageMar 20-11-2018, 14:54
Répondre en citant

RNONE a écrit:
jlonzeweb a écrit:
RNONE a écrit:
La technique est cependant fondamentalement différente.


Confused En quoi de fondamentale est-elle différente ?


Ha. Alors quelques éléments que j'ai pu accumuler de mes discussions avec mes collègues poulies:

1) Le bras d'arc: Il est plié et presque jamais tendu. La main supporte l'arc avec un vecteur plus franchement orienté vers le haut.

2) Le mouvement: Il est loin d'être continu. On voit bien que le passage du pic est une phase indépendante du reste. L'archer s'installe ensuite tranquillement et confortablement pour la suite du tir.

3) Le timing. entre 5 et 20 secondes en visé pour le même archer.

4) La visée. En classique, on surveille la visée pendant l'expansion. Au poulie, on laisse flotter pendant l'expansion. Je passerai bien sûr sur la partie grossissement optique, très différente, et son influence sur l'attention du tireur.

5) La décoche: Elle est une surprise au poulie alors qu'elle est volontaire en classique. (d'où ma remarque 4.).

6) Les archers poulies ont des tenus de bras d'arc meilleur que les classiques car l'engin de pardonne aucun mouvement lors de la propulsion pour la raison suivante: Le temps de propulsion est souvent plus long qu'avec un classique pour les basses puissances.

7) Les bons poulies sont souvent gros^Wmassifs (donc stable) et tirent puissant pour réduire le temps de propulsion tout en expédiant des pylônes téléphoniques avec une débauche d'énergie frisant l'indécence. Aussi pour éviter l'effet de woble latéral que l'on voit souvent (oscillation élastique horizontale engendré par la stab et la faible hauteur de l'arc) à la moindre hésitation.

8) Le bras de corde: Sa position est essentielle en classique. Quasiment sans importance au poulie. On voit tout et n'importe quoi et ça fait des 10 tout le temps.

En gros vite fait.

En gros vite fait, je parle d'un archer poulie ayant une bonne technique. C'est vrai que vu vite fait, on voit de tout et n'importe quoi mais la technique de tir normalement enseignée est très proche de la technique classique, Il n'y a rien de fondamentalement différent :
1 - Le bras d'arc : il ne faut pas le plier, si l'archer plie son bras, c'est que son arc n'est pas réglé à son allonge.
2 - Le mouvement doit être continu. On met le viseur dans le jaune et on arme en continuité jusqu'à la décoche, on reste en tension même dans le mur. Le passage du pic ne doit pas être une phase indépendante, s'il l'est c'est que l'archer ne maitrise pas la puissance de son arc et perd la dynamique de tir. Je lui conseillerais de baisser la puissance.
3 - 4 - La visée, elle fait partie intégrante du geste en continuité : vérifie bien que l'archer continue de tirer lorsque tu crois qu'il est arrivé à son allonge, s'il "s'installe", il perd la dynamique de tir et se fait dominer par son arc.
5 - La décoche, sur le principe de la surprise je suis d'accord. En pratique, l'action de décoche est toujours dans la continuité du mouvement, selon le type de décocheur elle consiste à appuyer progressivement - ou basculer - ou relâcher - sur le mécanisme jusqu'au départ de la flèche.
6 - Je ne comprends l'argument, on parle de technique de tir, pas des capacités physique de l'archer. Et je suis même près à croire exactement le contraire: les classiques on une meilleure tenue d'arc car ils doivent en plus compenser les effets du paradoxe de l'archer qui va s'amplifier si le bras d'arc n'est pas en béton. Et je ne parle pas d'arc qui "pardonne" ou pas, c'est trop facile d'accuser le matériel quand on a une technique imparfaite.
7 - 8 - Heu, je peux te donner autant de contre-exemple que tu veux quant au physique des archers, leurs hésitations etc. Si tu fais n'importe quoi de ton bras de corde je te garanti que tu ne fais pas de 10, tu ne seras peut-être pas loin du 9 mais certainement pas dans le 10+. Et j'éviterais de caricaturer l'arc à poulie comme je l'entend souvent de la part d'archer classique, oui il est "facile" de faire plus de point avec un poulie qu'avec un classique (sur blason identique), mais il est aussi difficile d'être dans le top 10 quelque soit l'arme.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
RNONE
Age: 57
Forges-Les-Bains
Arme(s): Vieillard Classique

MessageMar 20-11-2018, 15:56
Répondre en citant

J'observe que c'est le sujet du bras d'arc qui soulève des interrogations.

Je ne sais pas ce qu'enseigne la faculté sur le sujet mais c'est surtout ce que j'observe et ce que beaucoup de poulies m'ont dit. Il est plus souvent plié (et parfois beaucoup) que droit.

En revanche, j'observe que les arcs bougent très peu lors de la décoche. Beaucoup moins qu'avec les classiques. D'où mon impression d'une meilleure tenue. J'observe aussi que l'effet de surprise de la décoche fournie une déconnexion parfaite entre les 2 bras alors qu'en classique, il y a mouvement volontaire d'un côté (corde) qui se répercute facilement par symétrie involontaire sur le côté arc.

Ayant largement de quoi m'occuper avec le classique "Olympique/Cible-bien-propret-à-plat", j'admire ceux qui réussissent à pratiquer plusieurs armes et disciplines. J'essaye de ne pas caricaturer au-delà du guili-guili amicalement moqueur mais j'avoue ne pas être rassuré lorsque j'ai un tireur poulie à côté de moi en concours. J'ai trop vu de ces trucs exploser sur place pour être totalement serein.

Maintenant, faire des duels contre un poulie est très formateur en ce qui concerne la pression psychologique.

_________________
"90 % de mental et le reste c'est dans la tête"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
jlonzeweb
Administrateur
Avatar
Age: 55
Arme(s): poulies

MessageMar 20-11-2018, 17:48
Répondre en citant

Bon, on va arrêter là la gueguerre classique/poulie et les moqueries dans la salle Débutants.
Je respecte ta connaissance approfondie du classique et j'encourage la lecture de tes posts sur le sujet, mais pour le poulie, je t'invite à poser tes questions dans la salle Techniques et Enseignements où tu auras des réponses pertinentes d'archers de très bon/haut niveau (pas moi hein! Wink )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
MarcoHors ligneniveau 1
Avatar
Age: 30

MessageMar 20-11-2018, 18:43
Répondre en citant

Merci pour vos réponses, j'ai lu avec plaisir vos retours et impressions mais ça n'apporte plus beaucoup d'eau à mon moulin d'ancien tireur classique qui revient avec de vilaines blessures Crying or Very sad
Je retiens la possibilité d'armer par "gravitation" et de baisser drastiquement la puissance malgré mon gabarit (184/81kg) et ma formation de tireur classique.

Avant de changer de partie du forum et de poser des questions plus techniques sur le matériel, que pensez vous du fait que certains poulies soient plus "souples" que d'autres au pic, est-ce un critère important à prendre en compte pour
un archer dans mon cas ?

Ultimes questions, la puissance a-t-elle un véritable intérêt en FITA50 sachant que nos réglages viseur ne varient pas autant que ceux d'un archer faisant du Field/Campagne ? Je pense à nouveau à la tranche de puissance 30-40lbs ? Quid du vent avec ces puissances ?

Je vous salue ! ;)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur 
JMGHors ligneniveau 6
Avatar
Age: 50
les archers de Saint Jean de Braye
Arme(s): un arc, quel qu'il soit

MessageMar 20-11-2018, 21:56
Répondre en citant

j'ai vérifié en passant au club ce soir, les puissances de notre équipe femme en DNAP varie de 35 à 45.
donc pour du FITA à 50m...
faut apprendre un peu à compenser pour les jours de grand vent.
mais ça fait 3 ans qu'elles se maintiennent en DNAP après être montée de la DR.

_________________
espace, frontière de l'infini !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Integralsport - Le forum du tir à l'arc depuis 2001 Index du Forum -> Débutants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Vous ne pouvez pas télécharger des fichiers


Propulsé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com